Accès direct au contenu

REVUE DE PRESSE

L’Angleterre veut y croire

L'Angleterre veut y croire

La presse anglaise demande aux joueurs de se battre, l'Italie heureuse de retrouver son équipe, la Catalogne célèbre Fabregas... Toute l'actualité étrangère est dans la Revue de Presse du 10.

THE DAILY TELEGRAPH ' ROYAUME-UNI

Montrez votre valeur au monde

Show the world your worth

Le Telegraph y croit et voit les Three Lions ouvrir le bal victorieux.

DAILY MAIL ? ROYAUME-UNI

Vas-y et fait nous sourire

Go and make us smile

Même son de cloche du côté du Daily Mail, un brin plus négatif : « L'Angleterre ne s'attend à rien. La France s'attend à gagner. » Ils n'ont rien à perdre...

THE SUN ' ROYAUME-UNI

Tu es mon guerrier

You're my warrior

Voilà le message qu'a fait passer Roy Hodgson à John Terry, ce dimanche, en conférence de presse : « Tu es mon guerrier ». « Nous savons tous quel défenseur il est et quel guerrier il est » a déclaré le sélectionneur anglais.

LA GAZZETTA DELLO SPORT ' ITALIE

Belle Italie

Bell' Italia

« C'est comme ça qu'on te veut » s'écrie la Gazzetta en une de son édition du jour. Contre l'Espagne, ce dimanche, nous avons assisté au premier vrai choc de cet Euro et la Squadra Azzurra a marqué les esprits.

MARCA ' ESPAGNE

Nous en avons trop laissé passer

Perdonamos demasiado

Malgré le retour de la Roja, c'est la déception qui domine à Madrid. Le manque de réalisme de l'Espagne est fustigé et qui de mieux que Fernando Torres en une pour illustrer cela ?

MUNDO DEPORTIVO ? ESPAGNE

Cesc, but de numéro 9

Cesc, gol de 9

En Catalogne, c'est différent. Le but de Fabregas à la fin du match est suffisant pour redonner du baume au coeur aux supporters culés de la sélection.

KICKER ? ALLEMAGNE

C'est au tour de la Hollande maintenant

Jetz zittert Holland

Kicker voit déjà la Mannschaft championne d'Europe et annonce les Pays-Bas comme une formalité. Attention…

A BOLA ' PORTUGAL

« Nous gardons la tête haute »

« Estamos de cabeça levantada »

Dixit le jeune portugais de Benfica, Nelson Oliveira, dans les colonnes de A Bola. Sélectionné par défaut, cet attaquant pourrait bien être celui sur qui le Portugal pourrait compter pour la suite de la compétition.

MARCA BRASIL ? BRÉSIL

Imbatable

Imbativel

Le Vasco de Juninho est irrésistible en ce début de Brasileirao. Premier du championnat avec 4 victoires en 4 matchs, les Cariocas ont encore une fois gagné cette nuit contre Bahia. Grâce à un coup-franc de qui ? Juni bien sûr.