Accès direct au contenu

Quand on est bon, on est bon

Keita Iniesta Adriano Guardiola a eu tout bon

La large victoire du FC Barcelone face au Shakhtar Donetsk est aussi celle de Pep Guardiola. L'entraîneur du FC Barcelone a tenté quelques paris. Ils ont tous été gagnants. Iniesta, positionnemennt bien pensé Petite surprise au coup d’envoi, Pedro était oublié par Pep Guardiola qui préférait laisser la jeune pousse du centre de formation du FC Barcelone sur le banc. A sa place, et donc dans un positionnement plus haut qu’à l’habitude, Andres Iniesta. Un positionnement surprenant lorsque l’on sait que Xavi et Iniesta s’entendent parfaitement dans l’entrejeu. Et pourtant… Positionné sur le côté gauche et obligeant, du coup, Villa à prendre le côté droit, Iniesta a fait merveille. Auteur d’un but et d’une passe décisive, Iniesta a été le grand bonhomme de cette partie, même s’il sera suspendu pour le match retour. Keita, joker de luxe Cela découlait du déplacement d’Andres Iniesta, et on sait que Pep Guardiola l’aime beaucoup, mais choisir Seydou Keita pour épauler Xavi et Mascherano au milieu de terrain a été un autre choix déterminant. Plutôt discret en première période, Keita a en revanche été présent au bon moment, en seconde, pour inscrire le but du 4-1, redonnant aux Catalans un avantage conséquent. Si l’OM espère le faire revenir, ce n’est pas ce match qui va décourager les concurrents.Adriano, recrue enfin utile En l’absence d’Eric Abidal, Pep Guardiola avait le choix entre deux options, Maxwell et Adriano. Le premier a une plus grande expérience des rendez-vous européens, avec l’Inter et le Barça, mais Guardiola n’a pas hésité à faire confiance à l’ancien sévillan. Et là encore le bilan est excellent. Solide sur son couloir gauche, il a en plus sauvé son équipe en seconde période, rattrapant in extremis Luiz Adriano qui partait au but.