Accès direct au contenu

C’est ballot

Karim Ziani première galère à Paris

le10sport

Karim Ziani n'aura pas quitté la France très longtemps. Transféré au Qatar, l'ancien Marseillais était de retour à Paris la semaine dernière. Son club l'inquiète déjà.

Bordeaux, Newcastle, Aston Villa, Glasgow Rangers… Karim Ziani a eu de nombreuses pistes cet été, avant finalement d’opter pour le club qatari d’El-Jaisch. Un choix certes surprenant, mais de plus en plus en vogue dans le monde du foot. C’est surtout qu’au Qatar, comme El Arabi en Arabie Saoudite, l’ancien Marseillais va s’offrir une retraite dorée estimée à 350 000 euros par mois.

Une facture de 45 000 euros impayée
Mais à peine arrivé, l’Algérien connaît déjà ses premières galères avec son nouveau club. En stage à Paris, le club promu en D1 qatarie a failli être chassé d’un hôtel en raison d’une facture de 45 000 euros non-payée. Les Qataris n’ont cependant pas apprécié la menace des responsables de l’hôtel Clarion où ils résidaient, et se sont alors empressés de vouloir rentrer au pays. Problème : plus aucun avion n’était disponible. Mais la décision de quitter Paris a été maintenue, et El-Jaisch a écourté son stage. Ziani, quant à lui, n’avait pas prévu ce contretemps et rejoindra ses nouveaux coéquipiers à Doha qu’en début de semaine prochaine. En espérant, lui, que son cachet ne sera pas impayé.