Accès direct au contenu

ABSENCE DE TAILLE

Julio Cesar affaiblit lempire bresilien

Blessé, Julio Cesar, le gardien brésilien ne participera pas au dernier match de préparation contre la Tanzanie, cet après-midi. Sans lui, le Brésil est moins fort.

Sans une assise défensive solide et par conséquent un grand gardien de but, difficile de remporter une Coupe du monde. Dunga, le sélectionneur du Brésil, s'est très clairement approprié cette notion, délaissant le jeu spectaculaire et pas toujours très rigoureux de la Seleçao, pour un football basé sur l'efficacité maximale. Dans cette logique d'imperméabilité défensive, Dunga a toujours pu compter sur le talent de son gardien de but, Julio Cesar, loin d'être innocent dans la réussite du Brésil, ces dernières années. Face à la Tanzanie, cet après-midi, le sélectionneur auriverde devra faire sans. Touché aux cotes et contraint de céder sa place à la 26e minute du match face au Zimbabwe, mercredi dernier, le portier de l'Inter Milan n'est pas encore pleinement remis de sa blessure.

Il a disputé les 26 derniers matchs
C'est donc son remplaçant, Heurelho Gomez (Tottenham) qui officiera à sa place pour le dernier match de préparation des Auriverde. Une petite révolution. Julio Cesar a, en effet, disputé les 26 derniers matchs du Brésil comme titulaire. Face à la modeste équipe tanzanienne, son absence ne devrait avoir aucune conséquence. Julio Cesar devrait, d'ailleurs, pouvoir tenir sa place pour l'entrée en lice des Brésiliens, le 15 juin, contre la Corée du Nord. Mais si l'épisode venait à se répéter pendant la Coupe du monde, la Seleçao afficherait certainement beaucoup moins de certitudes. Julio Cesar, l'a démontré tout au long de la saison, il est à son apogée. Sa doublure, Heurelho Gomez, roi de la boulette, est lui plutôt sur la pente descendante. Gomez dans les buts, c'est tout sauf la sécurité sociale.