Accès direct au contenu

Royal

Hughes payait aussi les transferts

Le quotidien britannique The Sun révèle dans son édition de lundi que Mark Hughes l'ancien entraîneur de City était bien plus qu'un simple manager.

Mark Hughes n'a pas fait de vieux os à Manchester City. Même le succès étriqué des Citizens (4-3) face à Sunderland n'aura pas suffit à sauver la peau de l'ancien joueur de Manchester United. Une éviction rapide comme l'éclair, apprise par l'intéressé à l'issue de la confrontation face aux Black Cats. Allez savoir qui était désigné comme chat noir samedi dernier, mais il semblerait bien que cela soit plus Hughes que Sunderland... Si l'ancien manager de Citizens possédait de fervents supporters au sein de son groupe, en témoigne la délégation de six joueurs qui ont débarqué dans le bureau du boss Garry Cook à l'annonce de l'arrivée de Roberto Mancini. Six joueurs dont faisait parti Greg Bellamy, ironie du sort...

Hughes participe au transfert de Bellamy

Dans son édition de lundi, The Sun révèle que Mark Hughes n'était pas simplement un manager s'occupant du terrain, il pouvait compléter financièrement les transferts de ses futures recrues... C'est le cas pour Greg Bellamyn arrivé à City pour 14 millions de Livres. Jusque là tout va pour le mieux, sauf que Garry Cook alerte son manager qu'il lui manque des fonds pour boucler le dossier. Refusant d'abdiquer devant une telle nouvelle, Mark Hughes qui rêvait de Bellamy depuis pas mal de temps, prend son courage à deux mains et assure qu'il complétera la transaction quoiqu'il arrive. Coût de l'opération? 250 000 Livres payées de manière serviable par l'ancienne star de Manchester United. Résultat, Greg Bellamy arrive à City et ses prestations ne laissent personne indifférents à Manchester. Au final, peu de personnes se souviennent de cette extrême bonté, Mark Hughes peut donc être limogé sans aucun scrupule, à Roberto Mancini de sortir de ce « marasme sportif » les Citizens. To be continued...