Accès direct au contenu

Ça raye le parquet

Houllier lambition toujours lambition

le10sport

Parti comme un voleur de son poste de DTN à la Fédération française de football, le nouvel entraîneur d'Aston Villa est redevenu ambitieux.

Gérard Houllier n’a pas vraiment d’états d’âme et n’a visiblement pas l’habitude de regarder derrière lui (pour y voir par exemple les éventuels dégâts qu’il a causé), après avoir, en grand courageux, laissé à l’abandon le navire naufragé de la Fédération française de football. L’ancien directeur technique national du football français n’a pas mis longtemps pour se fondre dans son nouveau costume d’entraîneur d’Aston Villa. « Je suis heureux, fier, affamé, en forme et j’ai vraiment hâte de commencer », a-t-il déclaré à Sky Sports. Le technicien français ne fait pas dans la demi-mesure et à l’air plein d’entousiasme. En ce qui concerne la forme, vu le peu d’investissement dont il a fait preuve dans sa précédente fonction, on s’en doutait ! Mais attention à la crise cardiaque quand même... A Liverpool ce n’était pas passé loin... D’autant qu’il a pris de l’âge « Gégé ». « Je suis parfaitement conscient du fait que la compétition soit plus dure aujourd’hui qu’en 2004, a-t-il poursuivi. Mais c’est ce qui est excitant. La mentalité a évolué et changé, mais je peux m’adapter. Nous ferons de notre mieux pour finir le plus haut possible. Et le but est l’Europe et les places d’honneur ». Ah, s’il avait fait preuve d’autant de bonne volonté et d’ambition (collective, précisons), le football français n’en serait sûrement pas là.