Accès direct au contenu

DESEQUILIBRE

Higuain Benzema le combat fait rage

Six mois après le début de la saison, l'attaque du Real reste un vrai casse-tête pour Manuel Pellegrini. Entre un Karim Benzema qui n'a pas trouvé ses marques et un Gonzalo Higuain qui flambe à chaque sortie, le chantier semble pourtant facile à dépoussiérer.Statistiques Gonzalo Higuain a inscrit 14 buts depuis le début de la saison en 21 matches : 12 en Liga et 2 en Ligue des Champions. Samedi soir, il a remplacé Benzema à 20 minutes de la fin du match contre l’Espanyol Barcelone et n’a mis que 12 minutes pour faire trembler les filets. Habitué de l’alignement des défenses de Liga, «Pipita» ne s’est fait prendre qu’à 19 reprises au piège du hors-jeu en championnat. Vu son temps de jeu, il frappe beaucoup au but (52 tirs) mais n’a réalisé que deux passes décisives en Liga.

Benzema a inscrit 8 buts depuis le début de la saison en 24 matches : 7 en Liga et 1 en Ligue des Champions. L’attaquant français fait partie du Top 3 des joueurs les plus sanctionnés par le hors-jeu (35 en Liga et 6 en Ligue des Champions). Il frappe beaucoup aux buts avec 70 tentatives (52 en Liga, 12 en Ligue des Champions et 6 en Coupe du Roi). Enfin, il est l’un des meilleurs passeurs décisifs de l’équipe avec 4 caviars (3 en Liga et 1 en Ligue des Champions).

Signatures
Gonzalo Higuain, buteur de River Plate, arrive au Real Madrid en janvier 2007 contre un chèque de 13 millions d’euros. Il se fait une place en attaque devant une concurrence féroce : Ronaldo, Cassano, Van Nistelrooy, Raul et Robinho.

Karim Benzema, buteur formé à l’OL, débarque au Real Madrid à l’été 2009 contre un chèque de 35 millions d’euros. Il est alors présenté comme un nouveau Galactique et a même droit à une présentation officielle à Santiago-Bernabeu. Vrai chouchou de Florentino Perez, il a du mal à se fondre dans l’effectif madrilène en raison notamment de la barrière de la langue.Ses meilleurs amis se nomment Cristiano Ronaldo, Marcelo et Lassana Diarra.

Salaire à la hausse pour Higuain
Selon plusieurs sources concordantes, Gonzalo Higuain gagnait 3 millions d’euros bruts par an la saison dernière. Pour récompenser son excellent rendement, le Real Madrid réfléchit depuis deux mois à une revalorisation salariale. Les représentants de «Pipita» et Jorge Valdano ont même pris rendez-vous depuis quelques jours pour se réunir autour d’une même table pour parler chiffres. L’accord devrait être confirmé la semaine prochaine.

En perdant Karim Benzema l’été dernier, la Ligue 1 a laissé filer son plus gros salaire. «Il gagnait 4,5 millions d’euros bruts à Lyon, il sera à 8,5 millions nets par an sur six ans (ndlr, plus de 708 000 € nets par mois)», avait alors a confié Jean-Michel Aulas. L’écart entre son salaire et celui d’Higuain est donc abyssal.

Diarra a d’autres soucis à gérer que Benzema
En ce moment, un débat agite l’Espagne sur la place de Lassana Diarra, meilleur soutien de Benzema au sein du club. Indiscutable, l’ancien joueur de Chelsea ne fait plus l’unanimité. Pourquoi ? Parce que les medias espagnols estiment que le Real joue mieux avec des hommes comme Guti et Granero, moins guerriers mais plus créateurs. «Je ne pense rien de tout cela. J'ai été blessé, il s'est passé des choses pendant que je n'étais pas là. L'équipe a bien tourné. Maintenant, les cartes sont dans les mains du coach qui sait que je donne tout à chaque match», coupe toutefois Diarra.

Manuel Pellegrini va dans le même sens que son poulain : «J’ai établi plusieurs schémas tactiques car je cherche un milieu de terrain compact sans me préoccuper des noms des joueurs. Nous avons gagné 3-0 face à l’Espanyol sans Lass mais nous avions battu Saragosse 6-0 avec un système différent où il était présent. L’important, c’est d’arriver entre mars et avril avec un maximum de joueurs à leur meilleur niveau. Et pour cela, il faut qu’ils jouent».

Ce qu’ils pensent l’un de l’autre
Gonzalo Higuain sur Karim Benzema
«Benzema et moi-même sommes coéquipiers. Il n'y a rien d'autre à dire. La concurrence entre nous est saine. Tout est normal».

Karim Benzema sur Gonzalo Higuain
«Je suis content que Gonzalo ait marqué. Je ne suis pas le genre de joueur qui va se prendre la tête si untel ou untel a marqué. C'est bien pour nous, pour sa confiance car on a besoin de lui comme de tout le monde.»

Leurs rapports avec Manuel Pellegrini
Chilien, Manuel Pellegrini connaît bien Gonzalo Higuain pour avoir entraîné son ancien club : River Plate, en 2002-2003 (époque où Lucho Gonzalez y évoluait). «Pipita» a posé ses valises dans le club argentin la saison suivante, jusqu’en 2006. «Il n’a jamais cessé d’être titulaire», avoue l’entraîneur sud-américain, qui converse souvent avec son poulain.

Les contacts avec Benzema sont plus rares. En octobre, des rumeurs affirmaient même que l’attaquant français s’était légèrement embrouillé avec lui car il n’acceptait pas d’être systématiquement remplacé en cours de match. «Benzema n'a pas besoin de me convaincre de son rendement, a alors coupé le technicien. J'ai totalement confiance en lui». Les échanges se seraient réchauffés, Pellegrini parlant quelques mots de français et amorçant même des débuts de dialogue après les séances d'entraînement.