Accès direct au contenu

Catch me if you can

Govou juge dangereux par la LFP

La commission de discipline vient de condamner Sidney Govou a trois matchs de suspension. C'est con, le bonhomme s'est tiré en Grèce.

La LFP est unique. A l'image de son président, Sir Frédéric Thiriez. Moustache et tirades comprises. Une institution capable de suspendre un joueur qui ne joue plus dans son championnat... Si, si : c'est possible. Dans son dernier rapport daté du 29 juillet 2010, la commission a rendu le verdict suivant :

Valenciennes FC – Olympique Lyonnais du 12.05.10
Avertissement de Sidney Govou (23e)

« La Commission, après lecture du rapport de la Commission de visionnage et constatant l'absence du joueur convoqué, a estimé que Sidney Govou avait asséné volontairement une semelle au dessous du genou droit du joueur Rudy Mater (Valenciennes FC) mettant en danger l'intégralité de son adversaire. En conséquence, la Commission inflige une suspension de trois matches ferme à Sidney Govou. »

https://www.lfp.fr/communique/lireArticle.asp'idArticle=16698

Vous avez bien lu, Sidney Govou a mis en danger l'intégralité (sic) de son adversaire. Devant la gravité des faits, Wiskhy Coca doit payer la note. Trois matchs, direct. Quelqu'un peut lui envoyer sa suspension au Pana ?