Accès direct au contenu

Censuré

Gillette la perfection mais sans les mains

le10sport

Thierry Henry, égérie de la marque aux trois lames, a été victime d'un « coupage au montage ». Une nouvelle fois, sa main est dans le coup.

Selon Gillette, Thierry Henry est un voleur. Si l'on en croit son dernier spot publicitaire, en tout cas. La marque américaine vient en effet de couper (au montage) la main de l'attaquant français posant, comme d'habitude, aux côtés de Roger Federer et Tiger Woods. Un châtiment... radical pour le pauvre passeur providentiel des Bleus. Mais comment va-t-il étaler amoureusement sa mousse à raser préférée et laisser filer (sans se couper) son bolide à trois lames sur ses joues de vilain petit tricheur, maintenant ?! Ca, Gillette n'a pas dû y penser.

Visiblement, l'enseigne a plus été préoccupée par son image de marque dynamique, sportive et droite dans ses bottes. De là à couper la main de Titi, c'est un peu fort ! Imaginez ce qu'aurait pu faire Grand Optical après la finale de la Coupe du monde 2006 et le coup de tête de sa figure de proue, Zinedine Zidane. Un Zizou décapité sur des 4 par 3 d'arrêt de bus, ses lunettes dans les mains ? Et après que Karim Benzema ait exprimé son manque d'envie en équipe de France, qu'aurait pu faire le Crédit Lyonnais ? Le priver d'argent de poche ?!

En même temps, si SFR veut sanctionner Marcel Desailly pour son insupportable timbre de voix en coupant sa ligne de téléphone, on l'entendra moins (et ça c'est cool) ; si Direct Energie souhaite mettre fin à sa campagne mettant en 'scène' Philippe Lucas pour la (bêtise) pertinence de ses propos dans 100% Foot ; si Kinder exige que Jo-Wilfried Tsonga, Tony Parker et Didier Drogba prennent des cours de Comédie (avec les acteurs de Plus Belle la vie ?), on valide. Oui, on valide TOUT ! Mais pour la main de Titi, sincèrement, c'est trop. D'ailleurs, tout le monde est fait un peu trop. Si on le laissait un peu tranquille, le Henry. Non ?