Accès direct au contenu

Du bon Ribéry !

France-Angleterre, les notes de la France

France-Angleterre, les notes de la France

Ce soir, l’Equipe de France faisait son entrée dans la compétition, face à l’Angleterre. Les Bleus repartent avec le point du match nul (1-1), et avec beaucoup d’interrogations.

Lloris, 5,5 : On a cru revoir le match contre le Mexique, quand Hugo est sorti au devant de Milner. Heureusement, l’Anglais est moins précis que Hernandez. Sur le but, Hugo, abandonné par sa défense, ne peut rien faire. Un match plutôt tranquille, sinon…

Debuchy, 6 : Mathieu découvrait les joies d’une grande compétition avec le maillot bleu. Timide en début de match, il a pris de l’assurance au fil des minutes. Il a fini fort, très fort.

Rami, 4 : Comme Debuchy, Adil découvrait le très haut niveau. Mais contrairement à son ancien coéquipier, Rami est resté tendu tout le match. Pas très sûr dans ses interventions, il n’a pas non plus montré une grande lucidité dans sa relance.

Mexès, 5 : Quand son pote Rami tremblait en début de match, Philippe a endossé le costume de patron pour enrayer les premières offensives anglaises. Mais lui aussi s’est montré un peu fragile par moments.

Evra, 4 : Sur l’ouverture du score anglaise, c’est lui, qui fait une faute de gamin de dix-huit ans. Plutôt sérieux défensivement, mais sans être intraitable, Patrice n’a presque pas apporté offensivement.

Diarra, 4 : On peut marcher, et être titulaire à l’Euro. Quasiment incapable de récupérer un ballon dans les pieds, il a erré sur la pelouse pendant 90 minutes. A son actif, deux belles têtes, coup sur coup, qui ont eu le mérite de réveiller les Français après l’ouverture du score française. Yann, on t’attend. 

Cabaye, 6,5 : La plaque tournante de cette équipe de France. Parfait dans l’orientation du jeu, il a aussi tenté sa chance de loin, en se montrant souvent dangereux. Ben Arfa, rentré à sa place, ne s’est pas distingué.

Malouda, 4 : Sérieux. Trop sérieux. Florent Malouda, obnubilé par ses tâches défensives et son positionnement, n’a pris aucun risque. Des passes courtes, souvent vers l’arrière, et aucune course vers l’avant. Remplacé par Martin pour les dix dernières minutes. Le Sochalien a cherché à jouer juste, et a réussi. 

Nasri, 6,5 : Samir est un diesel. Longtemps au petit trop, le joueur de City s’est réveillé au moment de son but, joli et terriblement important. Ensuite, il s’est montré actif, cherchant à combiner avec Ribéry et Benzema. Il a également bien tiré tous ses coups de pieds arrêtés. 

Ribéry, 6,5 : Ribéry estt de retour, c’est officiel. Ce soir, le Munichois s’est montré très remuant, pendant quatre-vingt dix minutes. Le seul joueur à avoir fait de grosses différences balle au pied.

Benzema, 5 : Très discret, ce soir. Karim n’était pas tranchant dans ses appels, n’a pas toujours fait les meilleurs choix et surtout, a perdu des ballons faciles.