Accès direct au contenu

Agression

Felipe Melo doit se calmer

Le milieu de la Juventus est connu pour ses pétages de plomb. Jeudi dernier, lors de la réception de Pame par la Juventus, le Brésilien à de nouveau perdu son sang froid et asséné un violent coup de pied au visage d'un adversaire.

Le Brésilien de la Juventus, Felipe Melo est retombé dans ses travers jeudi à l'occasion de la venue de Parme à Turin. On se souvient qu'il avait complètement dégoupillé lors du quart de finale de Coupe du Monde entre le Brésil et les Pays-Bas l'été dernier, le Brésil se dirigeant vers une qualification tranquille lorsque Melo se laissa pièger par les provocations de Robben au point de sortir complètement de son match (il gèna Julio Cesar sur l'égalisation hollandaise et se fit expulsé peu après). Jeudi, dès la 17e minute du match, alors que son adversaire Massimo paci tentait de lui prendre le ballon, Melo lui a asséné un violent coup de pied au visage en retombant.

Contrainte d'évoluer à dix pendant près de 75 minutes, la Juventus s'est lourdement incliné (1-4) à domicile face à Parme. Conscient que la Vieille Dame a peut être laissée filer ses dernières illusions dans la course au titre dans laquelle le Milan AC poursuit de mener la danse à un rythme soutenu, le directeur sportif de la Juventus a promis que le club prendrait des sanctions contre son joueur. Beppe Moratta a déclaré que le geste de Melo ne resterait pas impuni par le club qui juge cette réaction "démesurée". De son côté la Fédération italienne a infligé une suspension de trois matches au joueur brésilien.