Accès direct au contenu

PORTIER

Faut il rappeler frey chez les bleus

le10sport

Les prestations de Steve Mandanda et Hugo Lloris dimanche soir laissent à désirer, Cédric Carrasso n'a pas non plus été impérial avec Bordeaux face à Lille, Nicolas Douchez a été catastrophique face à Toulouse. Une hiérarchie des gardiens à bousculer pour Raymond Domenech?

Cette 13e journée de Ligue 1 aura apporté malgré elle un enseignement de poids: la confrérie des gardiens tricolores est en difficulté à l'aube des barrages face à l'Irlande. Une bien mauvaise nouvelle pour Raymond Domenech qui avait envoyé ses émissaires pour effectuer un passage en revue des troupes avant le grand rassemblement à Clairefontaine. Des enseignements à tirer, il y en a à la pelle...

Lloris: une faute de mains qui gâche tout

Si l'affiche entre Lyon et l'OM (5-5) aura tenu toutes ses promesses, Bruno Martini venu superviser ses deux gardiens n'aura pas fait le voyage pour rien. Si Hugo Lloris nous a distillé de quelques jolies parades, sa performance a été entachée d'une grossière faute de mains sur la frappe victorieuse de Benoît Cheyrou. Le successeur de Grégory Coupet n'a pas été d'une grande sérénité sur le but de Diawara. Auteur de grosses performances depuis quelques semaines, ces erreurs viennent plomber l'excellent bilan de l'ancien niçois.

Steve Mandanda passe entre les gouttes...

Que reprocher au gardien de l'OM sur les cinq buts lyonnais? Steve Mandanda ne peut absolument rien sur les réalisations de Pjanic, Govou, Bastos, et sur le pénalty de Lisandro. Difficile de montrer du doigt la sortie du portier marseillais sur le premier but de Lisandro, mais le constat est là, encaisser cinq buts dans un seul et unique match cela peut laisser des traces...

Cédric Carrasso passe à côté

Bordeaux rêvait de creuser l'écart en tête de la Ligue 1 face à Lille, il n'en n'a rien été. Pire, Cédric Carrasso offre le premier but lillois à Yohan Cabaye après avoir repoussé à l'emporte pièce une frappe apparemment sans danger de Pierre-Alain Frau. Numéro 3 des Bleus, le gardien bordelais a lui aussi connu son lot d'infortunes ce dimanche.

Nicolas Douchez, la cerise sur le gâteau

Quatrième sur la grille de départ en équipe de France, Nicolas Douchez a vécu une soirée cauchemardesque face à Toulouse. Incriminé sur les deux premières réalisations toulousaines et a manqué de promptitude sur le but d'André-Pierre Gignac. Une sale soirée pour l'ancien toulousain.

Sébastien Frey encore décisif

Si la Fiorentina s'est imposé face à Udinese (0-1) dimanche, Sébastien Frey a réalisé un sauvetage miracle face à Di Natale et a encore permis à son équipe d'obtenir trois points précieux en déplacement. Mal-aimé des Français, divergences d'opinions avec le sélectionneur, il reste néanmoins une alternative plus que crédible dans le paysage des gardiens de l'équipe de France.