Accès direct au contenu

Journal du sport, actualité sportive

Faubert a une envie de Fennec

le10sport

Julien Faubert a encore des envies internationales. S'il les formule avec distance pour l'équipe de France, le latéral de West Ham se verrait bien disputer le Mondial avec l'Algérie. Etonnant pour un homme qui n'a aucune origine algérienne.

La rubrique «Que deviennent-ils '» du 10 Sport Hebdo trouve un prolongement sur le site. Cette fois, c'est un joueur encore en activité que l'on ressort du placard pour vous. Oui, Julien Faubert joue encore. Il est même redevenu titulaire sur le flanc droit de la défense de West Ham. Un statut à relativiser au vu du classement des Hammers à égalité de points avec les relégables Bolton et Hull City. Mais assez pour asséner quelques vérités sur son passage éclair au Real Madrid où il a été prêté six mois la saison dernière. «Même Zidane n'aurait pas fait mieux avec 50 minutes de temps de jeu en six mois», balance-t-il notamment à As.

Le quotidien espagnol a profité de son entretien avec l'ancien Bordelais pour évoquer la rumeur d'une prochaine sélection algérienne. Un bruit qui paraissait sans fondement pour un homme qui ne dispose d'aucune origine algérienne. Le sélectionneur des Fennecs, Rabah Saâdane, avait également balayé cette hypothèse, arguant que Faubert comptait une sélection avec l'équipe de France. Mais le latéral a déjà tout prévu. «Tout joueur veut disputer une Coupe du Monde. J'ai la sensation d'être redevenu un joueur important et je veux être à ce rendez-vous. Que ce soit avec la France ou avec l'Algérie. Je ne suis pas lié avec la sélection française puisque je n'ai disputé qu'un match amical. Ma femme est Algérienne et je suis en train de faire les papiers pour obtenir la nationalité algérienne.» Faubert rêve donc d'un destin à la David Régis, l'ancien défenseur messin devenu Américain par sa femme et titulaire avec les Etats-Unis lors de la Coupe du Monde 1998.