Accès direct au contenu

Toile monumentale

Euro : Cech, un gardien à boulettes

Petr Cech

Déjà mal partis après le premier match, Grecs et Tchèques se sont livrés à un surprenant concours de bourdes ce soir à Wroclaw (1-2). Petr Cech en est l’acteur principal.

Vidéo Gag pourrait facilement reprendre du service. A voir la rencontre entre la Grèce et la République tchèque, ce soir à Wroclaw, le doute n’est plus permis. Petr Cech, si immense à Chelsea, peut facilement en être la guest star. Passons encore sur la première bourde grecque, où Chalkias touche le ballon sans pouvoir le dégager et où Pilar a bien suivi et marque en trébuchant malgré l'intervention de Katsouranis… Concentrons-nous quelques instants sur la boulette de Petr Cech, sur le 2-1. Le gardien tchèque, trop confiant, s’avance pour cueillir un centre mou venu de la gauche mais ne se comprend pas du tout avec son défenseur Sivok. Les deux hommes se gênent et Gekas en profite pour envoyer le cuir dans le but déserté par le portier de Chelsea. C'est ballot.

Le précédent de l’Euro 2008
Faut-il rappeler que Cech avait déjà été coupable sur le deuxième but de la Russie en ouverture ? Et faut-il surtout rappeler que Cech, qui reste malgré tout l’un des tout meilleurs du monde à son poste, on insiste, s’était déjà illustré de la pire des manières il y a 4 ans, lors de l’Euro face à la Turquie. Les Turcs s’étaient d'ailleurs imposés sur une de ces boulettes qui vous suivent pendant toute votre carrière. Mais Cech s'en fout, il est déjà champion d'Europe en club.

Voir la boulette de Cech ce soir face à la Grèce :
 

Voir la boulette de Cech à l’Euro 2008 (voir à la 2’18) :