Accès direct au contenu

Prestation

Euro 2012 : Ronaldo, le chat noir sort ses griffes

Cristiano Ronaldo

Cristiano Ronaldo a montré deux visages lors du quart contre la République tchèque. Invisible pendant 25 minutes, il s’est ensuite montré très dangereux, au fur et à mesure que le Portugal a pris l’ascendant (1-0).

Ce quart de finale entre la République Tchèque et le Portugal marquait la 94ème sélection de Ronaldo, qui dépassait ainsi Rui Costa, devenant le troisième joueur portugais le plus capé (derrière Fernando Couto et Luis Figo). Mais le joueur du Real Madrid s’est surtout signalé par sa nervosité en début de match, comme en témoigne son premier ballon, qu’il perd, et son énervement sur une passe de Postiga ratée. S’en sont suivies 25 minutes où le capitaine de la Selecçao a été complètement invisible, tentant de permuter avec Nani pendant 15 minutes.

L'homme qui a le plus touché le poteau de l'Euro !
Et c’est à partir du moment où Ronaldo est repassé à gauche, que le Portugal à commencé à prendre le jeu en main, et CR7 s’est alors tout de suite illustré. La star madrilène a alors multiplié les courses et les frappes, comme ce retourné acrobatique à la 32ème minute, mais surtout cette frappe sur le poteau, après un superbe enchaînement, dans le temps additionnel de la première mi-temps. Le montant de Cech, Cristiano Ronaldo l’a encore touché, à la 49ème, sur un coup-franc où le portier tchèque était battu. C'était la quatrième fois que le Portugais touchait le poteau depuis le début de la compétition, un record sur cette édition !

Mais l’ancien Mancunien ne s’est pas arrêté pour autant, continuant de se démener pour marquer et envoyer son pays en demi-finale. Ses deux frappes, aux 53ème et 55ème, ont montré qu’il tenterait sa chance jusqu’au bout. Et puis petit à petit, avec le sursaut des Tchèques, qui ont commencé à sortir de leur moitié de terrain, Ronaldo est sorti du match, ne touchant que très rarement le ballon. Mais c’était reculer pour mieux sauter. Tout d’un coup, sur un beau mouvement entre Moutinho et Nani, CR7 a surgi au second poteau pour placer une superbe tête piquée, qui se loge sous la barre de Cech, impuissant sur cette action. Le score ne bougera plus. Encore une fois, Ronaldo a sauvé son pays, et il est totalement rentré dans cet Euro. Français et Espagnols sont prévenus.

Rémi dos Santos