Accès direct au contenu

RVP, Robben, meme combat

Euro 2012 : linefficacité offensive des Hollandais

Arjen Robben

Le groupe de la mort, qu’ils disaient. Face à l’Allemagne, le Portugal et les Pays-Bas, le Danemark devait plier. Aujourd'hui, il s’est sublimé (1-0). Les Hollandais, eux, ont vendangé.

C’est peut-être, sur le papier, l’équipe qui dispose des plus belles armes offensives. Pour affronter le Danemark pour ce premier match du groupe B, le sélectionneur hollandais avait décidé d’aligner Sneijder, Van Persie, Robben et Afellay. Les dynamiteurs de l’Inter Milan, d’Arsenal et du Bayern Munich, épaulés par le jeune aillier barcelonais. Mais le plus difficile, dans le football, est de trouver une alchimie entre les joueurs. Les pions offensifs hollandais, aux caractéristiques trop semblables, se marchent dessus.

Record de frappes non cadrées

Et pénalisent l’équipe. Tour à tour, ils ont tenté, sans regarder leurs coéquipiers, de faire la différence tout seul. Et tour à tour, ils ont buté sur la défense danoise, ou trouvé les tribunes. Oui, avec vingt frappes non cadrées, les Hollandais égalisent le record dans un Euro, détenu jusqu'ici par les Portugais. Et quand enfin, ils se décidaient à faire une passe, cette dernière n’était pas assurée. Une inefficacité offensive à laquelle vient s’ajouter un repli défensif plus que douteux. Résultat, les Pays-Bas n’ont pas marqué, et ont même encaissé un pion.

Prochain match, déjà décisif, mercredi contre l'Allemagne...