Accès direct au contenu

Foot - Etranger

MLS - Henry : « Il faut changer quelque chose »

Thierry Henry, New York Red Bulls

Auteur de 18 buts avec les New York Red Bulls la saison dernière, Kenny Cooper n’a pas été conservé et est retourné à Dallas. La raison ? Le système de salary cap, très répandu aux Etats-Unis. Comme le rapporte France Football, Thierry Henry a regretté le départ de son coéquipier, tout en militantpour du changement en Major Soccer League.

« La façon américaine de gérer les choses »

« La seule raison pour laquelle il est parti, c'est le salary cap. Ce ne sont pas des raisons sportives. C'est ennuyeux parce que, je ne sais pas comment il fait, mais si le ballon rebondit sur trois joueurs, il va ensuite lui arriver dans les pieds et terminer au fond des filets. Dans les autres Championnats, vous gardez vos meilleurs joueurs. Pas ici. C'est comme ça, et c'est pour ça qu'il y a autant de mouvements de joueurs. C'est la façon américaine de gérer les choses. En Europe, ça ne se passe pas comme ça. Si tu es performant, tu es sûr de rester dans ton club. Mais ici c'est différent, et si on veut être comparé aux grands Championnats européens, il faut changer quelque chose » a déclaré l’ancien international français.