Accès direct au contenu

La Revue de Presse

Etoo le toutou de Moratti

le10sport

Eto'o va rester à l'Inter, Fernando Alonso vole la vedette à la Roja, Ronnie remporte son premier Fla-Flu... Toute l'actu étrangère est dans la Revue de Presse du 10.

ITALIE

ETO’O : « QUANDO PARLA IL PRESIDENTE IO ISTO ZITTO »
ETO’O : « QUAND LE PRESIDENT PARLE JE M’EXÉCUTE »

Samuel Eto’o soutient les déclarations de Massimo Moratti qui annonçait que le Camerounais restait à l’Inter. Alors que Manchester City semblait très chaud à l’idée de faire signer l’attaquant nerazzurri, Moratti avait calmé les ardeurs britanniques en assurant une prolongation de contrat prochainement. Samuel Eto’o suit son président et va sûrement prolonger l’aventure avec l’Internazionale.

FERRARI FOREVER
FERRARI POUR TOUJOURS

Extraordinaire prestation de Fernando Alonso dans la conquête du Grand Prix de Grande-Bretagne sur la même piste que Gonzalez en 51.

La Gazzetta prend l’accent british pour fêter la victoire d’Alonso, le pilote de l’écurie nationale. Après neuf mois d’attente, l’Espagnol retrouve la victoire et redonne des couleurs à la Scuderia dont le rouge vif était bien pâle. C’est donc toute l’Italie qui est enchantée de ce trophée.

ESPAGNE

CABALLO GANADOR (MARCA) / FIESTA NACIONAL (AS)
CHEVAL GAGNANT / FÊTE NATIONALE

Marca : L’Asturien de Ferrari retrouve la victoire après neuf mois de disette. Il égale les 27 victoires Jackie Stewart : il n’ya plus que 4 pilotes avec plus de victoire.

As : Alonso premier à Silverstone et Alguersuari dixième. Carrière colossale de l’Asturien, qui a été beaucoup plus fort que Vettel.

Un an, jour pour jour, après la Coupe du Monde, ce n’est pas le foot qui fait la une mais la F1. Toute la presse espagnole s’enflamme pour les 27 victoires du chouchou national, Fernando Alonso. Depuis son arrivée chez Ferrari, sa carrière est au ralenti à cause notamment de l’ascension de l’écurie RedBull et de son jeune pilote Sebastian Vettel. Le pilote Ferrari n’avait jamais gagné à Silverstone. Un grand prix dans lequel il a complètement dominé Vettel selon Marca. Bien sûr, il y a toujours une place pour le football et dans le cas du quotidien madrilène, pour Vicente Del Bosque qui pose avec son trophée : « Gagner le Mondial, transcende les limites du sport. »

MAGO
MAGE

Alonso en finit avec la tyrannie RedBull et s’impose à Silverstone. L’Asturien retrouve la victoire après 9 neuf mois sans gagner.

27 victoires en F1. Les rédactions espagnoles se sont donné le mot et fixent leur priorité. Mundo Deportivo choisit aussi l’actu en Une en la consacrant à Fernando Alonso et sa victoire à Silverstone. Mais le quotidien catalan est plus complet car il offre un supplément à la gloire de la Roja et de leur victoire finale en Coupe du monde l’année dernière en Afrique du Sud. Sans oublier le petit mot pour Messi, toujours en lisse pour la Copa América, le MD lui souhaite d’ « éviter le désastre ».

BRESIL

PRÍNCIPE WILLIANS
PRINCE WILLIANS

Le Mengão (surnom de Flamengo) bat le Flu. Le milieu marque de la tête pour la première fois et le Fla remporte le match : c’est la quatrième victoire de suite.

Pour son premier Fla-Flu, Ronnie a livré une prestation plus que respectable selon Marca Brésil. L’ancien Parisien a fait son match et permet aux Rubronegros d’enchaîner 4 victoires. Alors que les autres équipes sont handicapées par la Copa América, Flamengo ne connaît pas ce problème ayant pour stars des joueurs non sélectionnés… Sans Fred, le Fluminense n’a pas réussi à égaliser dans le derby le plus chaud du Brasileirão. De son côté, Santos jouait aussi un derby de Sao Paulo contre Palmeiras. Sans Neymar ni Ganso, le Peixe a eu bien du mal à rivaliser, victoire des verts paulistas 3-0.

ARGENTINE

« NO SOY UN LOCO, EL HINCHA DEL RIVER ME ENTIENDE »
« JE NE SUIS PAS FOU, LES SUPPORTERS DE RIVER ME COMPRENDRONT »

Tano Pasman, le fan de River que déjà 2 millions de personnes ont vu sur internet. Olé vous raconte l’histoire de cette fameuse vidéo. Qui est cet homme et pourquoi il se met dans cet état devant la télé.

Nous l’avons publié dimanche et aujourd’hui elle fait la Une de Olé. Cette vidéo dans laquelle un fan de River pète complètement un câble assistant au match qui fait descendre son club en Segunda B. Le quotidien argentin Olé, très moderne dans sa manière de travailler, a enquêté et nous propose de nous raconter l’histoire de cette vidéo et de cet homme, passionné par River.