Accès direct au contenu

Afrique

Etoo comme la Russie et le Qatar

Un journaliste de Marca a accusé Samuel Eto'o d'avoir influencé son élection au titre de Joueur Africain de l'Année. Il aurait acheté sa réconciliation avec Roger Milla et par la même occasion, son vote.

Fraichement élu Joueur Africain de l'Année 2010,Samuel Eto'o est déjà la cible des soupçons de la presse espagnole. Pipi Estrada, journaliste de Marca, a ainsi accusé le camerounais d'avoir offert une Porsche Cayenne d'une valeur de 100.000 euros et un chèque de 30.000 euros à Roger Milla pour acquérir de nouveau ses faveurs lors du vote. Roger Milla et Samuel Eto'o étaient en effet brouillés depuis les violents différents qui les ont opposés après le fiasco sud africain.

Eto'o en avait-il besoin ?

Dans un article à charge le journaliste égratine le buteur puisqu'il affirme (propos de Pep Guardiola à l'appui) qu'Eto'o était « le cancer du vestiaire barcelonais. » Élu pour la quatrième fois (2003.2004.2005 et 2010) meilleur joueur de son continent, l'interiste a devancé cette année Asamoah Gyan et Didier Drogba. Et à la vue de son palmarès 2010 où il a presque tout remporté, pas sûr qu'il est vraiment eu besoin de soudoyer le jury de désignation du Joueur Africain de l'Année.