Accès direct au contenu

Foot - Real Madrid

Espagne : Quand la Commission Européenne perturbe les plans du Real Madrid…

Real Madrid

Alors que le Real Madrid projette de construire un « nouveau » stade Santiago-Bernabeu, le club merengue a subi un véritable coup d’arrêt ce vendredi…

Figurant parmi les trois clubs les plus puissants du monde d’un point de vue économique et financier en compagnie de Manchester United et du FC Barcelone, le Real Madrid est toujours à la recherche de nouvelles sources de revenus, et ce afin de continuer à faire rêver ses nombreux supporters aux quatre coins du monde. Dernière piste envisagée : la construction d’un nouveau stade Santiago-Bernabeu ultra-moderne et ultra-sophistiqué. Mais la tâche s’annonce difficile…

LE PROJET DE NOUVEAU STADE PREND DU PLOMB DANS L’AILE

En effet, comme le rapporte le quotidien espagnol AS, le Tribunal Supérieur de Justice de Madrid (TSJM) a paralysé la modification du plan général d’urbanisme de Madrid qui permettait l’agrandissement du stade du Real Madrid et la construction d’un centre commercial. La cause de cette décision ? Les magistrats du TSJM ont pris connaissance d’une enquête lancée par la Commission Européenne au sujet d’une possible aide de l’État espagnol au Real Madrid pour ce projet.

« LE REAL MADRID EST BÉNÉFICIAIRE DEPUIS PLUSIEURS SAISONS »

Récemment interrogé sur le système économique bâti par le Real Madrid, l’économiste Bastien Drutavait expliqué pourquoi les Merengues n’étaient pas inquiétés par le fair-play financier malgré une dette colossale. «Le Real Madrid est un club bénéficiaire depuis plusieurs saisons. C'est pour cela qu'il n'est pas ciblé par l'UEFA. Au sens comptable, le recrutement d'un joueur est une acquisition d'actif. Elle intervient dans les charges du compte de résultat au niveau de l'amortissement des contrats de joueur. Si le joueur génère des recettes suffisantes, le transfert de James Rodriguez ne constitue pas de problème vis-à-vis du fair-play financier », avait-il déclaré au Le Monde.

Articles liés