Accès direct au contenu

Foot - Espagne

Espagne : « Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ont changé les standards du foot »

Cristiano Ronaldo et Lionel Messi

Alors que la rivalité entre Cristiano Ronaldo et Lionel Messi atteint des sommets ces derniers mois, l’ancienne vedette Ruud Van Nistelrooy se dit admiratif des deux stars.

L’un évolue au FC Barcelone, l’autre au Real Madrid. L’un a quatre Ballons d’Or chez lui, l’autre en a deux. Entre Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, la rivalité footballistique a atteint ces derniers mois des sommets rarement explorés, les deux stars empilant les buts et les records à une vitesse exceptionnelle. Interrogé sur les deux figures de proue du football mondial, l’ancien buteur de Manchester United et du Real Madrid, Ruud Van Nistelrooy a confié toute son admiration.

« COMMENT FONT-ILS POUR MARQUER AUTANT ? BONNE QUESTION »

« Comment font-ils pour marquer autant de buts ? C’est une bonne question. Ils ont changé les standards du football. Ils le font depuis quelques années maintenant et ils ne s’arrêtent pas d’ailleurs. Le nombre de buts qu’ils marquent, c’est juste dingue. Ça aurait été impensable avant, mais ils le font, ils le montrent. Comment est-ce que possible ? Ce sont leurs qualités et la qualité de l’équipe avec laquelle ils jouent. Ils sont juste exceptionnels », a déclaré au journaliste Pierre Ménès l’ancien coéquipier de Cristiano Ronaldo à Madrid (en 2009-2010).

« BLANC ? IL ÉTAIT TRÈS RESPECTÉ À MANCHESTER UNITED »

Le Néerlandais a également évoqué ses deux saisons passées à Manchester avec l’actuel entraîneur du PSG, Laurent. « J’ai vraiment adoré jouer avec lui. Je me souviens jouer avec lui et avec Barthez au temps d’United. Il y avait aussi Mickaël Silvestre dans les Français. Mais c’était vraiment un mec et un joueur super, très respecté par l’équipe. Il était une vraie personnalité, tout le monde le regardait. Je ne suis pas surpris qu’il était aussi bon et qu’il soit aussi bon comme coach. Avec Bordeaux, il était très bon. Je ne pense pas qu’il ait mal agi pour l’équipe de France. Les résultats n’étaient peut-être pas là… mais ce n’était pas une situation facile à mon avis », a-t-il ajouté.

Articles liés