Accès direct au contenu

TU RENTRES PAS…

Wiltord recale par la police

Présent en Afrique du Sud, Sylvain Wiltord filme son périple dans la baie de Knysna, caméra à la main. Cet après-midi, avant d'assister à l'entraînement des Bleus, il s'est frotté à la police locale...

«Allez la famille, tous dans le bus !» Plein d'enthousiasme, Sylvain Wiltord grimpe dans une navette direction le centre d'entraînement des Bleus. Caméra à la main, il filme son périple à travers les townships et les collines de Pezula. «Ah ouais, c'est autre chose que l'hôtel des Bleus...» Dix minutes à serpenter dans la poussière et voilà le convoi qui arrive au quatrième barrage menant au stade d'entraînement de l'équipe de France, baptisé «Field of Dreams» (Le terrain des rêves). «Vous allez attendre sur le côté s'il vous plait», explique un policier, chargé de faire patienter car les coéquipiers de Ribéry ne sont pas encore arrivés.

« RETOURNEZ DANS LE BUS ! »Plutôt que d'attendre gentiment dans la navette, Nino choisit de sortir se dégourdir les jambes. Et par la même occasion, de prendre quelques images en hauteur du centre d'entraînement. Il n'est pas dehors depuis trente secondes que déjà, les policiers viennent à sa rencontre. «Est-ce qu'on peut...» «Vous retournez dans le bus ! S'il vous plait monsieur, retournez dans le bus. Vous n'avez pas le droit de sortir. Rentrez...» Recalé comme il se doit, l'aventurier s'exécute et fait vite demi-tour. « Faut pas rigoler avec la police ici les gars... Rentre, rentre, il risque de dégainer...» Un peu trop de sécurité Sylvain ? «Non... C'est vrai qu'il ne faut pas oublier que ça reste avant tout du foot. Mais si Raymond Domenech veut être à l'écart comme, c'est pour mieux travailler.» Monsieur Freud ? «Inconsciemment, il se dit que si Valbuena se blesse, Domenech peut faire appel à lui.» Vendu.

Le récit en images

Les policiers sont en nombre à l'abord du terrain d'entraînement...

... Ca ne fait pas peur à Sylvain Wiltord qui saute de la navette et va tenter sa chance...

Les discussions ne durent que quelques secondes. Nino est prié de vite faire demi-tour

 Pas d'autres choix : il faut rentrer dans la navette et attendre que les Bleus ne s'installent.

Comme tout le monde, l'ancien messin a dû respecter les distances de sécurité. Vingt bons mètres qui ne lui ont pas permis de saluer ses ex-coéquipiers...

Ces images seront diffusées lors du Canal Football Club (Canal+), ce week-end