Accès direct au contenu

Irremédiable ?

Toulalan est il condamne

S'il affirme que personne n'est banni de l'équipe de France, Laurent Blanc n'a une fois de plus pas convoqué Jérémy Toulalan. Pour lui, certains jeunes ont clairement un temps d'avance. Rédhibitoire pour le Lyonnais ?

Une chos est sûre, Laurent Blanc suit sa logique à la lettre. Il faut être performant en club pour pouvoir prétendre à l’équipe de France. Jérémy Toulalan n’échappe pas à la règle et sa non-convocation en équipe de France relève du bon sens au vu de ses médiocres prestations avec Lyon depuis le début de saison. Mais celui qui était un pilier de l’équipe de France version Domenech ne semble pas prêt de revenir. C’est un tout cas ce que le sélectionneur national a laissé entendre. « On a décidé de certaines options, de maintenir un cap et on s’y tient même si personne n’est banni. Les joueurs doivent être bons dans leur clubs, a expliqué Blanc. Jérémy (Toulalan) dispose d’une expérience internationale beaucoup plus importante que la plupart des joueurs mais on en peut pas évacuer l’émergence de jeunes joueurs qui me donnent satisfaction en équipe de France et qui donnent satisfaction dans leurs clubs. Il traverse une période difficile. Il faut qu’il retrouve une envie et des performances avec son club. » Des déclarations qui prouvent que le milieu de terrain lyonnais a pris du retard sur ses concurrents directs en équipe de France. D’autant qu’ils sont nombreux à désormais être devant lui dans l’esprit du sélectionneur : Alou et Lassana Diarra, Yann M’Vila et Blaise Matuidi.Toulalan va donc devoir vite retrouver son meilleur niveau en club, au risque de voir le wagon des Bleus lui filer sous le nez. 

La liste des 23 convoqués :

Gardiens : Lloris, Mandanda, Carrasso

Défenseurs : Sagna, Rami, Mexès, Clichy, Trémoulinas, Sakho

Milieux : A. Diarra, L. Diarra, Diaby, Matuidi, M'Vila, Malouda, Nasri, Gourcuff

Attaquants : Benzema, Hoarau, Gameiro, Payet, Rémy, Valbuena