Accès direct au contenu

Seul au monde

Thuram lache par France

Après avoir demandé l'exclusion définitive de Patrice Evra de l'équipe de France, Lilian Thuram voit les critiques s'abattre sur lui. Jugeant cette proposition démesurée, ses anciens partenaires de France 98, à commencer par Christophe Dugarry, ne comprennent pas son attitude.

Lilian Thuram est peut être aller trop loin. Sa volonté d'exclure définitivement Patrice Evra de l'équipe de France ne fait en tout cas pas l'unanimité, même chez ses anciens coéquipiers champions du monde. Christophe Dugarry a ainsi clairement fait savoir que sa proposition était tout simplement scandaleuse. « Je ne suis pas d'accord pour jeter Patrice Evra en pâture comme il l'a fait. Ce n'est pas correct, c'est scandaleux, a réagi l'ancien Bordelais. Evra a fait une connerie, une grosse connerie, mais on en a tous fait. Le costume de capitaine était bien trop grand pour lui, mais le problème, ce n'est pas le mec qui portait le costume mais ceux qui le lui ont donné », a précisé Dugarry, avant d'ajouter : « Encore une fois, dans cette histoire, on traite les conséquences et non ne s'attarde pas sur les causes. Le problème, c'est l'autorité, le comportement des joueurs a été la conséquence du manque d'autorité. Et puis ce n'est pas à Thuram de demander ça. Depuis quand il est sélectionneur, Lilian ?, s'est interrogé l'ancien attaquant des Bleus. Je suis très étonné que Lilian tienne ce genre de position. Je savais que Lilian aimait la politique, mais là... »

Même son de cloche chez l'ancien sélectionneur des Bleus, Aimé Jacquet, qui s'est également dit très surpris par les déclarations de son ancien joueur : « Lilian a un profond respect pour l'équipe de France. Je suis un peu surpris qu'il désigne un joueur, même si c'est le capitaine, a-t-il déclaré. Ça, c'est le rôle du futur sélectionneur. Il faut sanctionner les joueurs bien sûr. Mais il faut bien connaître les faits. Pour l'instant, on ne connaît rien ».

Lizarazu seul soutien

Finalement seul Bixente Lizarazu soutient son ancien coéquipier : « Je suis d'accord pour des sanctions très fermes sur les joueurs qui ont tenu le rôle de leader dans cette affaire, a affirmé l'ancien défenseur tricolore sur RTL. J'imagine que Lilian Thuram a du avoir la version officielle du Président de la fédération, qui était dans le bus, et si Lilian a parlé de la sorte c'est qu'il sait la vérité. Lilian est quelqu'un de mesuré en règle générale, qui prend troujours du recul quand il s'exprime. Si pour la première fois qu'il s'exprime, il est aussi dur, c'est que la situation est finalement plus grave que celle que nous avions imaginée, a analysé Lizarazu. On ne peut pas continuer en Equipe de France en sachant que de tels comportements peuvent se produire. Lilian est complètement dans son rôle de représentant des sportifs d'élite. S'il considère, de par l'attitude du capitaine ou de certains joueurs, qu'ils doivent être sanctionnés, il a le droit de l'exprimer. Ensuite c'est à Laurent Blanc de décider si il va le suivre ou pas. Je pense qu'il faut dépasser le cadre purement sportif : il s'est passé des choses très graves, des joueurs ont pris en otage l'Equipe de France, et je pense qu'il y en a 4 ou 5 qui l'ont fait, qui ont amené dans le mur 23 joueurs. Ça dépasse le cadre de réussir ou de rater une compétition. L'Equipe de France qui va démarrer ne peut plus être composée avec des joueurs qui ont eu ce comportement, en tout cas pendant un certain temps et si c'est plus grave que je l'imagine, ça peut être en effet sur une durée beaucoup plus longue ».