Accès direct au contenu

FAR WEST

Thuram flingue tous azimuts

Après avoir demandé la radiation à vie de Patrice Evra de l'équipe de France, Lilian Thuram en a remis une couche au micro de TF1. Le représentant des joueurs de haut niveau à la Fédé demande des sanctions draconiennes pour les dissidents.

Un manque d’autorité
"Dès le départ, je pense qu’il y a eu un manque d’autorité de la FFF envers Domenech et de Domenech envers ses propres joueurs. Dans un groupe, il y a toujours des gens qui ne sont pas à la hauteur mais le plus important c’est de ne pas leur donner le pouvoir. En équipe de France, ils l’ont pris et l’ont imposé à d’autres, qui sont des suiveurs. Comme il y en a partout."

Le rôle du capitaine
"Que Patrice Evra fasse partie des meneurs de la fronde me paraît évident. C’est le capitaine, il a un rôle fondamental. D’autres se sont greffés à son discours. Mais il est coupable, c’est sûr. Il endosse une part de responsabilité. Mais après, ce n’est pas grave, il faut juste prendre des sanctions. Domenech a failli, il n’est plus. Escalettes a failli, il n’est plus. Donc…"

Un souci de hiérarchie
"L’affaire de bus est révélatrice d’un manque de hiérarchie évident. Les joueurs ne sot pas allés au bout de leur engagement puisque c’est Domenech qui a lu la lettre devant la presse ! La hiérarchie n’a même pas été respectée. Il y a un rapport de force qui s’est établi entre eux et les joueurs sont en position de force."

En 1998, événement impossible
"Ce fiasco ne serait pas arrivé en 1998. Tout simplement parce que pour jouer en équipe, il faut avoir un leader positif. Nous, on avait Zidane. C’était le meilleur mais il ne se sentait pas au-dessus des lois. Il respectait tout le monde : coéquipiers, maillot, sélectionneur et supporters. Voilà la vraie différence."

Définition de la stupidité
"Ce qui s’est passé dans le bus est d’une pure stupidité. J’ai eu Eric Abidal au téléphone. C’est un joueur que j’aime beaucoup mais je lui ai dit qu’il avait été stupide. On peut être mauvais, perdre. En 2008, moi-même, j’ai été catastrophique à l’Euro. Mais j‘ai toujours eu le respect des autres. Ne pas avoir fait le lien entre un acte qu’ils ont fait et les conséquences qu’il peut avoir est STUPIDE."

Le cas Henry
"Sincèrement, je ne comprends pas pourquoi il n’est pas descendu du bus. Je le connais, j’ai de la tendresse pour lui et je sais que c’est un homme intelligent. S’il avait pris ses chaussures et qu’il était sorti du bus, je reste persuadé qu’il aurait été suivi. Je vais peut-être en discuter avec lui."

Ribéry n’est pas crédible
"J’ai adoré l’intervention de Ribéry sur le plateau de Téléfoot ! C’est bien, il a parlé avec son cœur, avait l’air sincère, il a dit qu’il comprenait les critiques et qu’il allait se mettre à travailler. Deux heures plus tard, il boycottait l’entraînement ! C’est incompréhensible."

Blanc et l’avenir
"Personnellement, je ne veux pas devenir président de la FFF et je ne connais pas assez les gens pour savoir qui sera le meilleur successeur à Escalettes. Ce que je sais, c’est qu’il faut arrêter de dire à Laurent Blanc qu’il doit redorer l’image du football français. Ce n’est pas lui rendre service. C’est quelqu’un de très intelligent, il ait ce qu’il a à faire."