Accès direct au contenu

DIMANCHE NOIR

Sarkozy a appele Domenech le jour de la greve

le10sport

Alerté par la grève des joueurs de l'équipe de France et l'affaire du bus, le président de la République a téléphoné au sélectionneur des Bleus le dimanche 20 juin.

Le dimanche 20 juin 2010 restera un jour noir pour l’équipe de France. Après avoir fait la grève de l’entraînement, les Bleus avaient défrayé la chronique en s’enfermant dans le bus, Raymond Domenech venant même lire un communiqué surréaliste devant les medias. La situation était alors assez grave pour que Nicolas Sarkozy perde patience. Si, depuis, le président de la République s’est peu exprimé sur le sujet, pour éviter de se faire taper sur les doigts par la FIFA, L’Express croit savoir qu’il se serait déjà immiscé dans le quotidien des Bleus en Afrique du Sud.

L’Elysée confirme
Alerté par les événements peu glorieux relayés par la presse mais surtout inquiet de la tournure des événements, Sarkozy aurait décroché son téléphone ce fameux 20 juin au soir pour s’entretenir avec le sélectionneur de l’équipe de France. Rien n’a filtré de leur conversation, confirmée par ailleurs par un conseiller de l’Elysée. Mais pour rappel, Domenech, à bout de nerfs, avait déjà émis le souhait de rentrer en France 48 heures avant le match contre l’Afrique du Sud.