Accès direct au contenu

Ils préviennent

Saha et Sagna présentent les dangers anglais

Bacary Sagna

Pour décortiquer les dangers de la Perfide Albion, le 10 Sport a fait appel à deux experts : Louis Saha (Tottenham) et Bacary Sagna (Arsenal). À eux deux, c’est plus de 400 matchs de Premier League et 52 sélections en équipe de France.

Theo Walcott

23 ans

Arsenal

Bacary Sagna : « Lui, il peut mettre le feu. À partir du moment où il se sent bien dans un match, il peut être très dangereux parce qu’il va super vite. Quand on est défenseur, il faut toujours avoir un œil sur lui parce qu’on ne peut plus l’arrêter quand il a démarré. Il faut réussir à contrôler ses courses. Si on arrive à le contrôler, il peut devenir un peu plus facile à gérer mais le vrai danger c’est quand il prend confiance. C’est un de mes très bons potes et on a commencé à se chambrer dès le tirage au sort de l’Euro (rires). J’ai commencé à le brancher parce qu’on a gagné contre l’Angleterre en match amical (la France a gagné 2-1 à Londres le 17 novembre 2010). Je compte vraiment sur les Bleus pour gagner ce match, comme cela, ça me permettra d’être serein pour la reprise de l’entraînement avec Arsenal (rires). »

Louis Saha : « Walcott, il faut tout faire pour qu’il ne soit pas lancé. Ca va très, très vite, il y a des changements de direction, énormément de vivacité. Il a un centre de gravité assez bas, c’est impressionnant. Bon le problème avec lui, c’est qu’il a beaucoup de potentiel mais il est peut-être un peu inconstant. Il vient de terminer sa saison la plus solide avec Arsenal et ce serait dangereux pour l’équipe de France d’affronter un Theo Walcott à la fois bien physiquement et bien dans sa tête. Pour l’empêcher de s’exprimer il faut un milieu de terrain qui compense sur son côté. Il faudra aussi que le latéral qui sera de son côté ne le lâche pas. »

Steven Gerrard

32 ans

Liverpool

Bacary Sagna : « Il faut toujours faire attention à Steven Gerrard. Il a été énormément blessé tout au long de la saison et vous pouvez être certains qu’il a envie de briller avec son équipe nationale. C’est sans doute son dernier championnat d’Europe avec la sélection et il ne va pas vouloir le rater. C’est celui qui donne le tempo et qui va au charbon. Il amène énormément d’impact physique au milieu de terrain. Le vrai danger, c’est qu’il peut marquer de loin, il faut l’empêcher de se mettre en position de frapper. Il a vécu une saison très compliquée avec Liverpool parce qu’il était tout le temps blessé et c’est le genre de gars qui va arriver revanchard. Mais il a une grosse pression sur les épaules. »

Louis Saha : « C’est vrai qu’il a vécu une saison compliquée mais l’Angleterre a toujours autant besoin d’un Steven Gerrard au sommet de sa forme. Il reste un pilier de cette équipe. Il a joué un peu moins cette année mais ce n’est pas forcément une bonne nouvelle pour l’équipe de France, il pourrait être en pleine forme. Il n’est plus tout jeune mais, contrairement à Bacary, je le vois bien continuer encore longtemps avec l’Angleterre. Des mecs de ce niveau, y’en a pas 5 dans un pays. Il peut encore apporter tellement à l’Angleterre. »

Ashley Young

26 ans

Manchester United

Bacary Sagna : « C’est un petit phénomène. Il est très à l’aise sur le terrain. Pour moi, il a fait une très belle saison alors que c’était ses débuts dans un club comme Manchester United. En équipe nationale, il commence à être de plus en plus décisif, il marque des buts. Il est capable de créer le danger sur des débordements à 200 à l’heure avec des centres très précis mais aussi avec ses frappes. C’est un joueur à surveiller. Il est peut-être un peu moins connu en France mais c’est un joueur de très, très haut niveau. Young est un joueur qui va très vite et qui combine beaucoup, il faut le surveiller. »

Louis Saha : « Lui, c’est un gros danger ! Arriver à Manchester United, s’imposer et montrer autant de qualité, c’est fort. En arrivant à United, il a franchi un palier et s’impose comme l’une des plus grosses armes offensives de cette équipe anglaise. Sur le terrain il s’entend très bien avec Wayne Rooney et heureusement que Rooney ne sera pas là contre l’équipe de France ! Young, c’est compliqué de l’arrêter. Il est très intelligent. Quand son couloir est pris, il garde patience et trouve des solutions. Il joue sur le côté gauche mais il aime bien repiquer sur son pied droit. Il est capable de délivrer de bons ballons dans n’importe quelle situation. Il centre tellement bien qu’il faut des défenseurs centraux très bons de la tête et excellents dans la lecture du jeu parce qu’il va constamment les solliciter. »

LA SUITE DANS LE 10 SPORT HEBDO

Retrouvez Le 10 Sport dans vos kiosques ou en ligne sur www.lekiosque.fr