Accès direct au contenu

Pari de sélectionneurs

Laurent Blanc voulait se faire Luis Fernandez

le10sport

Hier, Laurent Blanc n'a pas eu de chance en héritant de l'Espagne dans le groupe de qualification des Bleus pour le Mondial 2014. Autre déception, Laurent Blanc n'affrontera pas l'Israël de Luis Fernandez.

Le tirage au sort des qualifications de la Coupe du monde 2014, tenu samedi à Rio de Janeiro, a offert aux Bleus les champions du monde. Outre l'Espagne, l'équipe de France retrouvera dans le groupe I : la Biélorussie, la Géorgie et la Finlande. Au-delà du tirage au sort, compliqué pour les Bleus, Laurent Blanc a connu une autre déception. Assis à côté de Luis Fernandez (sélectionneur d'Israël) pendant le tirage au sort, le sélectionneur des Bleus avait en tête de retrouver son voisin sur les terrains. "Oui, j'aurais aimé tirer Israël, a expliqué Blanc. On avait fait un petit pari avec Luis. Mais lui aussi, avec la Russie et le Portugal, il est tombé dans un groupe très dur (le groupe F)."

Le Clown Luis

Pourtant, Luis Fernandez ne semblait pas particulièrement stressé par les phases de qualification à venir pour Israël. En effet, selon L'Equipe, le sélectionneur a une nouvelle fois amusé son public. En coulisses, avant le début des cérémonies, Michel Platini (le président de l'UEFA), Laurent Blanc et Noël Le Gräet (président de la FFF)s'amusaient des clowneries de Luis Fernandez. La pression Luis ? Il ne connaît pas. Vous pouvez demander aux Brésiliens.