Accès direct au contenu

J-4

Lappel a la nation

le10sport

Raymond Domenech laisse la langue de bois aux conférences de presse. Face aux lecteurs de Metro, le sélectionneur se montre plus percutant...

Raymond Domenech n'a pas renoncé à reconquérir le public. Dans une interview face aux lecteurs de Métro, le sélectionneur national assure qu'une partie de la victoire face à la Roumanie réside dans le public du Stade de France : «Si le public pousse derrière son équipe, les joueurs sont transcendés.»

Au-delà des variations d'opinion, Raymond Domenech n'ignore pas que son destin et son image sont liés aux résultats futurs des Bleus, allant jusqu'à lâcher : «Mon seul souci, c'est d'entretenir l'ambition d'aller à la Coupe du monde. Et d'être performant là-bas. A la fin, seul le résultat comptera. Je serai diable ou Dieu