Accès direct au contenu

Prime pour l’emploi

La FFF napprouve pas le choix de Squillaci

La Fédération Française de Football n'en fini plus de nous faire rire... Le défenseur d'Arsenal, Sébastien Squillaci vient de se voir refuser son choix de club pour la redistribution des ses primes...

Comme tous les membres du fiasco en Afrique du Sud, Sébastien Squillaci est censé reverser sa prime du Mondial 2010 à un club amateur. D’après le journal anglais The Sun, le défenseur des Bleus et des Gunners a choisi à quels clubs il voulait reverser sa prime. Il souhaite en effet donner un coup de pouce à ses deux clubs formateurs : le FC Seynois et le Sporting Toulon Var.

La FFF ne veut pas de Toulon

Malheureusement pour le joueur d'Arsenal, ses choix ne sont pas du tout du goût de la Fédération Française de Football qui ne considère pas le club de Toulon comme un club amateur répondant aux critères. "Je ne suis pas d’accord avec cela, vous imaginez la différence que cela fait pour nous une prime de 56 000 euros", a déclaré au Sun le président toulonnais, Pascal Bataille. En effet, pourquoi un club de district ou de ligue serait-il plus amateur qu'un club de CFA ? Les statuts sont pourtants les mêmes ! Pas assez modeste peut-être pour la FFF. Cela est totalement discutable. Déception donc dans le Var et pour Sébastien Squillaci. Il faut dire que la Fédération est très forte en ce moment pour faire parler d'elle...