Accès direct au contenu

Bluff

La fausse punition de Laurent Blanc

Si vous proposez à un joueur de football quasi-millionnaire, plusieurs fois capé avec les Bleus, titulaire d'un grand club européen et habitué de la Ligue des Champions, de partir faire un match amical en Norvège en plein mois d'août, d'après vous quelle sera sa réaction ?

Au regard de l’attitude des joueurs de l’équipe de France lors de la dernière Coupe du Monde, difficile de croire que l’amour du maillot soit un critère important pour eux. Dans ce cas, comment pourrait-on croire que ce voyage en Norvège soit une sanction ' 

Rappelez-vous certaines années lorsque les cadres de l’équipe de France (et pas seulement) se permettaient de râler pour dénoncer le calendrier des Bleus qui incluait des déplacements longs et fatiguants pour jouer des matches amicaux peu important. Certains voulaient en être exemptés, et quelques uns avaient même eu gain de cause. Pour reposer les cadres, soit-disant...

Ce voyage en Norvège est un cas similaire. La seule différence, c’est que le sélectionneur a changé. Mais honnêtement, nous ne connaîtrons les convictions de Laurent Blanc que lorsqu’il donnera une liste avant un match officiel. A ce moment là, nous pourrons parler de sanction ou de véritable choix sportif. Pour le moment, Lolo jongle très bien entre autorité et diplomatie, ou comment ménager la chèvre et le chou.

On rigolera bien quand on verra la tête des néo-capés de Norvége lorsque les Evra, Abidal, Ribéry et consorts reviendront leur piquer la place sous le maillot tricolore. Pire, on trouvera cela normal...