Accès direct au contenu

PIPO

Evra parle pour ne rien dire

le10sport

Patrice Evra s'est exprimé sur TF1 sur le fiasco des Bleus en Afrique du Sud. Alors qu'on attendait des révélations, on reste plus que sur notre faim.

Après le dernier match perdu face à l'Afrique du Sud, Patrice Evra avait prévenu : "Vous verrez, la vérité va sortir. Les Français vont savoir ce qui s'est vraiment passé." Blablabla. Comme promis, le capitaine de l'équipe de France lors des deux premiers matchs n'a pas tardé à s'exprimer. Il a choisi TF1. Sauf qu'on n'a rien appris.

"Le fiasco est surtout sportif. la cicatrice est encore ouverte. Je suis vraiment désolé pour les Français et autant abbatu qu'eux. Mais il faut regarder l'avenir." ça c'est de la phrase choc! 

Puis concernant le boycott de l'entraînement, Patrice Evra avoue qu'il s'agissait "d'un geste maladroit". Mais il assure que "le groupe était uni jusqu'au bout et que personne n'a voulu descendre du but." Là encore, le latéral gauche des Bleus n'est pas très explicite. 

Puis il est revenu sur l'interdiction qui lui a été faite de venir s'exprimer la veille du match face à l'Afrique du Sud. "Là, on dépassais tout. Car pour la première fois de ma vie, on m'a privé de ma liberté d'expression. Je voulais parler au nom du groupe et présenter des excuses. ça m'a fait vraiment mal." 

Enfin, interrogé sur son éviction du dernier match, Patrice Evra a confirmé que "c'était un choix du coach car il pouvait jouer." Et de conclure que "ce maillot bleu lui tenait à coeur." 

Mais concernant le clash dans le vestiaire entre Anelka et Domenech ou les tensions entre les joueurs, le mystère demeure toujours. Henry ou Abidal vont-ils être plus explicite ? Pas sûr...