Accès direct au contenu

Foot - Équipe de France

Équipe de France - Deschamps : « Jouer une Coupe du Monde, il n’y a rien de plus beau »

Didier Deschamps, équipe de France

Didier Deschamps a évoqué tout le prestige que représente une Coupe du Monde aux yeux des joueurs. Le sélectionneur en a profité pour rappeler que ses joueurs n’avaient pas encore éliminé l'Ukraine. Sans conteste, l’Ukraine est le meilleur tirage que pouvait s’offrir l’équipe de France pour les prochains barrages à la Coupe du Monde qui se dérouleront les 15 et 19 novembre prochains. Bien que cette nation paraisse largement plus faible sur le papier, Didier Deschamps refuse de s’avancer trop vite et estime que l’équipe de France a encore du travail devant elle pour décrocher son précieux sésame pour le Brésil.

Équipe de France - Deschamps : «Cette qualification, il faudra aller la chercher !»

« ALLER CHERCHER CETTE QUALIFICATION »
« Pour le moment nous ne sommes pas encore au Brésil ! Il faut d’abord se qualifier et après on en reparlera ! A dire vrai, si je parlais aujourd’hui de ce que pourrait être la Coupe du Monde pour nous, je manquerais de respect à l’Ukraine. Allons étape par étape et pensons à nous qualifier. Il faut avoir de l’ambition dans notre jeu, il faut savoir l’imposer. Je sais que cette équipe d’Ukraine est très organisée pour bien défendre. Il faudra faire en sorte d’avoir la maîtrise, de leur créer des problèmes tout en restant vigilant. C’est à nous d’aller chercher cette qualification » a déclaré le selectionneur lors d'un entretien accordé à la .

« TOUT FAIRE POUR ATTEINDRE NOTRE OBJECTIF »
Didier Deschamps en a profité pour exprimer l’importance que revêt une Coupe du Monde pour un joueur professionnel. « Jouer une Coupe du Monde en soi, pour un joueur professionnel, il n’y a rien de plus beau. Même si vous êtes dans un grand club et si vous jouez les plus belles compétitions, porter le maillot de l’équipe nationale à une Coupe du Monde, on ne fait pas mieux. Là, je suis dans une autre fonction, celle de sélectionneur, j’ai accepté cette mission d’emmener les Bleus au Brésil. Nous allons tous tout faire pour atteindre notre objectif. »

Articles liés