Accès direct au contenu

Enfin le renouveau ?

EDF : lobjectif ambitieux de Ben Arfa

Hatem Ben Arfa

Pour affronter l’Espagne, Didier Deschamps ne s’est pas attaché les services de Hatem Ben Arfa. Le joueur de Newcastle patiente, avec dans un coin de sa tête, la Coupe du Monde 2014 au Brésil.

Didier Deschamps a gardé son âme de joueur défensif pour la transposer dans ses fonctions d’entraîneur. Ce qui prime, pour lui, c’est la solidité. La liste concoctée par l’ancien coach de l’Olympique de Marseille pour affronter le Japon en amical, puis l’Espagne en éliminatoires de la prochaine Coupe du Monde, en est le parfait exemple, avec pas moins de quatre milieux purement défensifs. Résultat, le phénomène Ben Arfa reste à quai. Le milieu de terrain ne perd pourtant pas espoir.

« Gagner la coupe du Monde au Brésil » 

Interrogé sur BeIn Sport, le Magpie confie son plus grand rêve : « Je ne perds pas mon temps à me ressasser le passé. Mon rêve, c’est de gagner la coupe du Monde au Brésil ». A Newcastle, Ben Arfa a fait la connaissance d’un coach, Pardew, qui semble le comprendre à merveille. Parfait pour son épanouissement : « Après ma blessure je savais qu’il y avait un coach qui allait me faire confiance. Pardew m’a beaucoup impressionné, il analyse tout, le groupe, le club, tout l’environnement. Il a su comment me prendre, il m’a donné beaucoup de confiance. Il me rentrait dedans quand il le fallait mais je savais que c’était pour son bien ».

« J’aime beaucoup les Bleus »

Avant de confirmer son attachement à l’équipe de France, malgré une histoire jusqu’ici difficile, comme lors du dernier euro ukraino-polonais : « J’espère que ça va bien se passer dans le futur avec les supporters français, je suis français et j’aimerais faire un truc avec l’équipe de France. J’aime beaucoup les Bleus. La preuve, depuis que je suis jeune j’y joue et j’ai refusé la sélection tunisienne en 2006, j’avais le rêve des Bleus en tête ».