Accès direct au contenu

La mode évolue

EDF : Les dernières tendances de la rentrée

Didier-Deschamps

Alors que le grand rassemblement des Bleus se tenait ce lundi matin à Clairefontaine, Didier Deschamps retrouve un groupe en forme à quelques exceptions près. De quoi dégager les grandes lignes du onze qui affrontera la Finlande et la Biélorussie.

Rami, le retour aux affaires ?

Auteur d’un match sérieux dimanche soir sur la pelouse du Barça malgré la défaite (0-1), Adil Rami a rassuré sur son niveau de jeu. L’ancien Lillois, auteur d’un Euro 2012 pour le moins compliqué avec les Bleus, pourrait prétendre à une place de titulaire pour ce début des éliminatoires du Mondial 2014. Si la charnière Yanga-Mbiwa-Sakho avait apporté satisfaction en amical face à l’Uruguay an août, cette sélection tricolore aura besoin d’un patron derrière et Rami se présente désormais en candidat idéal. Sous réserve de confirmer ce regain de forme cette semaine à l’entraînement devant Didier Deschamps.

Diaby est en forme

Elu homme du match dimanche lors de la rencontre à Liverpool (victoire 2-0), Abou Diaby débute une nouvelle carrière à Arsenal. Le Français peut désormais enchaîner les matchs après une série de blessures et se montre particulièrement précieux dans l’entrejeu des Gunners. Une excellente nouvelle pour le sélectionneur tricolore, alors que Yoann Gourcuff (blessé) ou Samir Nasri (suspendu) ne pourront pas prêter main forte à l’équipe de France avant un petit moment : « Jouer trois matchs d’affilée signifie énormément pour moi. Je suis très heureux parce que, à un moment, j’ai désespéré de rejouer un jour au foot », explique d’ailleurs l’ancien Auxerrois dans les colonnes de L’Equipe.

Ribéry fait sa promenade

Au beau milieu du carton du Bayern Munich ce week-end face à Stuttgart (6-1), Franck Ribéry n’a eu aucun mal à se mettre en évidence. S’il n’a pas marqué, l’ancien Marseillais s’est montré décisif dans l’animation en étant notamment à l’origine du cinquième but bavarois. Quelques accélérations, une belle vision du jeu...Le joueur a été fidèle à lui-même en Bundesliga. Mais la grande question persiste, Franck Ribéry parviendra t-il à afficher un niveau de jeu aussi satisfaisant en sélection ? Pour le moment, rien n’est moins sûr. Deschamps devrait toutefois le titulariser sur l’aile gauche, en attendant le retour aux affaires de Hatem Ben Arfa qui a inscrit un but magistral avec Newcastle.

L’incertitude autour de Giroud

Trois matchs, plusieurs occasions nettes mais toujours aucun but pour Olivier Giroud à Arsenal. Plus inquiétant encore, l’attaquant de l’équipe de France ne semble pas à l’aise dans le collectif d’Arsène Wenger et peine à confirmer les nombreux espoirs placés en lui lors de son arrivée à l’Emirates Stadium. Alors que la menace Bafétimbi Gomis plane autour de lui, Giroud devra se montrer bien plus tranchant s’il souhaite conserver une chance d’être convoqué en sélection. D’autant qu’André-Pierre Gignac se remet à taper à la porte des Bleus et qu’à ce rythme, il sera bien difficile de ne pas lui offrir une seconde chance.

Le Onze possible de l'équipe de France face à la Finlande, vendredi prochain :

Par Guillaume de Saint Sauveur