Accès direct au contenu

De retour ?

EDF : Blanc donne des indices sur MVila

Yann Mvila

Yann M’Vila de retour comme postulant à une place de titulaire dans le onze de l’équipe de France, c’est un petit casse-tête auquel Blanc a donné quelques réponses en conférence de presse.

Yann M’Vila ne s’est pas absenté au bon moment. Blessé face à la Serbie au bout de quelques minutes de jeu, M’Vila a dû laisser sa place à Alou Diarra qui, depuis, a fait son trou. Bon contre l’Estonie, très bon contre l’Angleterre où son marquage lâche face à Lescott a gâché un match énorme, Diarra s’est imposé et oblige Laurent Blanc a un drôle de casse-tête. Remettre Yann M’Vila ? Aligner Alou Diarra ? Aligner les deux ensemble ? Après la conférence de presse qu’a donnée Blanc aujourd’hui, une chose semble quasi-certaine : il y a très peu de chances de voir les deux titulaires. « Oui, mettre M’Vila et Diarra ensemble c’est possible. C’est possible comme associer Benzema et Giroud. » Quand on sait que quelques secondes avant, Blanc avait clairement laissé entendre qu’il n’associerait pas les deux buteurs, on ne va pas donner à ce duo beaucoup de chances de débuter...

M'Vila, mieux pour imposer notre jeu
Autre indice ? Au moment d’analyser le jeu ukranien, Laurent Blanc a très clairement indiqué qu’il comptait bien imposer son propre jeu aux Ukraniens. « On connaît les qualités de l'Ukraine. Ça va vite devant, ça court. Il y a un joueur qui est très malin devant pour marquer des buts. On a aussi des qualités à faire valoir. On ne veut pas jouer que par rapport à l'équipe d'Ukraine. » Et puisque quelques secondes plus tôt, Laurent Blanc avait justement affirmé au sujet de M’Vila que « C'est quelqu'un qui, on le sait, est important dans notre système de jeu. », on se dit que pour imposer notre jeu à l’Ukraine, il y a des chances que Blanc succombe à la tentation du passeur M’Vila plutôt que du récupérateur Diarra. Mais la séance de ce soir devrait certainement donner d’autres certitudes...