Accès direct au contenu

GROSSE JOURNEE

Domenech invente une nouvelle feinte

le10sport

Le sélectionneur des Bleus a cumulé les mensonges aux medias lundi. Et son lundi n'a finalement pas été aussi chargée qu'il l'avait annoncé.

En déplacement à Lyon dans le cadre d'une opération avec l'association « Un but pour la vie, un but pour l'emploi », Raymond Domenech a joué au chat et à la souris avec les journalistes en mentant sur certains lieux où il devait se rendre. Arrivé à 13h45 sur le terrain du FC Lyon, il a assisté à un match des jeunes de l'association puis a directement filé au Club House pour boire un café. A 14h, il en est sorti pour ne pas regarder le tirage au sort retransmis en direct à la télévision.

Communication améliorée ?
Au moment où l'Irlande est sortie, selon RMC, il a eu cette phrase généreuse envers les medias : «Foutez-moi la paix, je ne suis pas là pour ça». Dans l'après-midi, il a pris un TGV pour le ramener à Paris en compagnie de Robert Duverne. Il a passé du temps au téléphone et a même parlé aux passagers du train, qui n'étaient, évidemment, pas journalistes. A son arrivée dans la capitale, il a encore pris la tangente avec les medias avant de se laisser enfin amadouer par TF1, RTL et l'AFP. Surprenant quand on se rappelle que le sélectionneur avait annoncé qu'il améliorerait sa communication après le désastre de l'Euro 2008. Promis, juré, craché, comme les enfants.