Accès direct au contenu

L’unité envolée

Des Bleus se desolidarisent

Selon RMC, des joueurs de l'équipe de France auraient regretté leur action dès le dimanche soir. Djibril Cissé se serait ainsi présenté en pleurs devant le staff.

La surréaliste journée de dimanche des Bleus commence à révéler tous ses secrets. RMC nous rapporte ce lundi des détails encore inconnus jusqu’ici. Le noyau dur de la fronde serait composé par William Gallas, Patrice Evra et Florent Malouda. Parmi les anecdotes encore méconnues, la radio nous apprend que Bruno Martini, l’entraîneur des gardiens, n’aurait pu retenir ses larmes devant le refus des joueurs de s’entraîner. William Gallas aurait lui adopté une attitude très désinvolte à l’intérieur du bus pendant que Thierry Henry conservait le silence comme absent des événements qui se déroulaient sous ses yeux.

Plus surprenant, RMC croit savoir que certains joueurs sont allés voir le staff après le dîner pour leur dire qu’ils regrettaient le boycott de l’entraînement. Djibril Cissé se serait ainsi présenté en pleurs devant Raymond Domenech. Certains des nouveaux Bleus se seraient également excusés auprès du staff. Toujours selon la radio, des joueurs n’auraient plus la tête au match. «Il ne vaut mieux pas que je joue sinon je vais me faire expulser», aurait confié l’un d’entre eux.