Accès direct au contenu

Tactique

Comment Blanc peut jouer sans Nasri

Samir Nasri

S’il se prive de Samir Nasri, Laurent Blanc aurait 3 options tactiques face à l’Espagne en quarts de finale de l’Euro. Le 10 Sport, avec ses choix d’hommes, les passe à la loupe. 

4-4-2 : 1% de chance
Laurent Blanc n’a quasiment aucune chance de mettre cette équipe en place devant l’Espagne mais il est clair que Samir Nasri ne lui manquerait pas. Pas vraiment joueur de couloir à forte qualité de percussion ni de débordement, le Marseillais n’aurait pas sa place dans ce 4-4-2 où le travail offensif mais aussi défensif doit être exemplaire. A ce titre, l’hypothèse Mathieu Valbuena a été privilégiée au détriment de Jérémy Ménez, moins rigoureux dans le repli.


 

4-3-3 : 30% de chance
Ce système a été éprouvé lors du premier match des Bleus contre l’Angleterre avec, évidemment des hommes différents. L’équilibre du milieu de terrain sera primordial devant les champions du monde et l’expérience de Malouda pourrait aider à faire déjouer le trident Alonso-Busquets-Xavi. Nasri, dans un rôle de tricoteur, aurait plus de mal dans ce registre.

4-2-3-1 : 50% de chance
Un vrai pari. La défense serait ainsi « emmurée » par les ratisseurs M’Vila-Cabaye et la paire d’ailiers Ménez-Valbuena décocheraient des flèches en contre-attaque. Placer Ribéry derrière Benzema, au poste de Nasri, serait justement pour faire plaisir à KB9. La capacité du Bavarois à accélérer, créer des brèches et surtout exceller dans la passe décisive serait alors déterminante même si le risque est de se priver de sa capacité de déborder à gauche, où penche le jeu des Bleus.