Accès direct au contenu

Foot - Équipe de France

Ballack : « Evra a tout à fait le droit de se plaindre »

L’affaire Evra a dépassé les frontières. Évoquée par Sir Alex Ferguson et David Moyes, elle a également été commentée par Michael Ballack.

Invité de Luis Attaque mardi, Michael Ballack a prouvé qu’il était toujours aussi attentif au monde du football, un peu plus d’un an après avoir mis un terme à sa carrière. Alors que les propos de Patrice Evra ont secoué le football français, l’ancien international allemand a analysé la situation et s’est montré compréhensif vis-à-vis de l’international français.

« CE N’EST PAS LA FIN DU MONDE »

« Je m’exprime là en tant que joueur. Quand tu es sur le terrain, les médias jouent leur rôle, parlent ou critiquent à la télévision. Quand tu es joueur, tu accumules, tu as envie de réagir. Tu ne choisis pas forcément le meilleur moyen de le faire. C’est comme ça. Cette histoire fait beaucoup de bruit, mais ça va retomber. Ce n’est pas la fin du monde. Le joueur doit pouvoir l’accepter, même si ça prend de grosses proportions. Quand tu es un joueur comme Evra qui compte à Manchester et en France, ce sont des choses qui peuvent arriver. Après, il a tout à fait le droit de se plaindre. »

UNE QUESTION D’INTERPRÉTATION ?

De son côté, David Moyes a semble-t-il pas été mis au courant de l’impact de la sortie médiatique de son latéral : « C'est de l'interprétation. J'ai entendu ça aujourd'hui et je n'en ai pas parlé avec Pat. Je ne sais pas ce que l'on pense de Pat en France mais je sais qu'à Manchester on le tient en haute considération. C'est un excellent joueur, il est fantastique dans le vestiaire et je ne peux que dire du bien de lui ».

Articles liés