Accès direct au contenu

Très clair

Avec Blanc Toulalan prend cher

Principale victime de la liste pour la Biélorussie et la Bosnie, Jérémy Toulalan n'a pas été gâté par un Laurent Blanc incisif à son sujet. Le nouveau défenseur lyonnais n'avait sans doute pas besoin de ça.

Jérémy Toulalan a passé un été difficile, très difficile. Certains ont même osé évoqué le mot de dépression au sujet du milieu de terrain lyonnais devenu défenseur. En cause, la Coupe du monde évidemment, et son implication dans l'affaire du bus de Knysna. Depuis son retour à la compétition, « Toul' » n'est pas beaucoup plus à la fête. En difficulté avec l'Olympique Lyonnais, le numéro 28 des Gones a bien du mal dans son rôle de défenseur central. Un rôle que beaucoup d'observateurs envisageaient pour lui dès le Mondial sud-africain, d'ailleurs.

Sauf que Laurent Blanc ne semble pas du tout partager cet avis-là. Pas besoin de lire beaucoup entre les lignes pour comprendre qu'à ses yeux, le choix de Toulalan n'apparaît pas des plus judicieux dans la perspective des échéances prochaines des Bleus. D'ailleurs « un joueur qui joue dans l'axe évoluera dans l'axe en Bleus », a-t-il rapidement précisé. « Jérémy (Toulalan) est suspendu, a-t-il poursuivi. C'est un élément important. Il a décidé de changer de poste. C'est difficile. Je suis bien placé pour le savoir. S'il retrouve l'équipe de France, ça sera au poste de défenseur central. Mais pour l'instant, il n'est pas indispensable. A ce poste, il n'a pas encore l'expérience. » A lui de composer avec cela.