Accès direct au contenu

Langues qui se délient

Abidal Domenech il y a bien eu un clash

Si Raymond Domenech a avoué que le Barcelonais lui avait demandé de ne pas jouer, Eric Abidal a lui confié à demi-mot que ses quatre vérités envers le sélectionneur n'ont pas été appréciées.

La déclaration de Domenech au sujet d'Eric Abidal:

« Eric a été le seul joueur à venir me voir pour me dire “Je ne me sens pas bien, je suis vidé“ »

La réponse d'Eric Abidal:

« J'ai discuté avec l'entraîneur, j'ai vidé mon sac, j'ai dit ce que j'avais à lui dire. Je ne sais pas s'il a apprécié, mais il fallait que je le fasse à ce moment-là, parce qu'après, ça aurait été trop tard. Je me suis donné l'option d'être sur le banc parce que lorsque je ne suis pas à 100%, que je ne suis pas là, ça ne sert à rien que je joue. Des fois, il ne faut pas avoir peur de s'exclure. Quand tu es moins bien, il faut savoir le dire. »