Accès direct au contenu

Protecteur

EDF : Quand Deschamps monte au créneau…

EDF : Quand Deschamps monte au créneau...

Au lendemain de la défaite des Bleus face au Japon en amical (0-1), Didier Deschamps s’est montré très protecteur envers quelques-uns de ses joueurs. Hors de question de lâcher les Benzema, Giroud et autre Lloris maintenant.

Benzema-Giroud, stop ou encore ?
Défaillante contre l'Uruguay (0-0) et la Biélorussie (3-1), l'association Karim Benzema-Olivier Giroud a, une nouvelle fois, soulevé plus d'interrogations qu'apporté de réponses face à la formation nippone. « Qu'est-ce que je peux dire ? Un match amical permet de voir des associations. Cela peut être mieux même s'il y a eu quelques enchaînements, a tempéré DD. Il y a aussi une question de forme et de confiance. Olivier aimerait être plus efficace aussi. » Qui plus est, et malgré une mésentente évidente entre les deux compères d'attaque, l'ex-coach de l'OM a refusé de faire une croix sur ce duo. « Ils sont capables de jouer ensemble dans des formules différentes. Ils ont des qualités différentes qui peuvent être associées », a-t-il surenchéri.

Lloris, ce n'est pas si mal
Egalement sous le feu des projecteurs : Hugo Lloris. Le portier de Tottenham, irréprochable jusqu'ici, traverse une période délicate depuis son départ de Lyon. Fébrile dans ses buts, auteur de quelques erreurs d'appréciations, Lloris a toutefois reçu le soutien du sélectionneur. « Il est conscient de ce qu'il fait de bien et de moins bien, a fait savoir « la Desch' ». Je n'ai pas de doutes sur sa capacité à pouvoir gérer. Il a été mieux sur certains matchs, bien évidemment. Mais il ne faut pas ressortir que cela. » Une façon détournée de dire qu'une éventuelle rotation, avec Steve Mandanda ou Mickaël Landreau, n'est pas à l'ordre du jour.

Un groupe trop jeune
Paternel, Deschamps a tout de même pointé le manque d'expérience de son groupe. « Le constat aujourd'hui, c'est qu'on n'est pas la meilleure équipe du monde. Ce n'est pas pour ça qu'on n'a pas de qualité. Beaucoup de joueurs n'ont pas l'expérience internationale, a-t-il ajouté. Il y a du talent, mais on n'a pas tout. Si on avait tout, ça se saurait. » Mais DD le sait, s'il réclame « du temps », il n'en a déjà plus beaucoup.