Accès direct au contenu

Duel a Gauche

EDF : Clichy doit-il prendre la place d’Evra ?

Patrice Evra

Patrice Evra se sait menacé. Alors que ses prestations en match de préparation n’ont pas franchement convaincu, le latéral gauche des Bleus a réalisé un match moyen contre l’Angleterre (1-1). Et si l’heure de Gaël Clichy était enfin arrivée en équipe de France ? Voici les raisons de donner sa chance au défenseur de City.

L’apport offensif de Clichy semble plus important
Attendre l’erreur de l’adversaire pour le battre. C’est surement ce que doit penser Gaël Clichy dans un coin de sa tête. On le disait condamné à jouer les doublures voir même se battre avec Jeremy Mathieu pour aller a l’Euro, mais la roue semble avoir tourné. Titulaire contre la Serbie (2-0) en match de préparation, le Citizen a livré une prestation de haute qualité. Très actif sur son côté gauche, il n’a pas hésité à apporter à de nombreuses reprises son aide à Franck Ribery. Impliqué sur le premier but français (son centre est dévié et revient sur le Munichois), il a marqué de nombreux points au terme de cette rencontre.

Sa saison explique son mental
« A Manchester City, personne n’a une place de titulaire, il faut gagner tout le temps sa place. » Ce sont les mots de Samir Nasri et Gaël Clichy a, semble-t-il, bien retenu la leçon. En concurrence avec Kolarov sur le côté gauche, il a petit à petit pris le dessus sur le Serbe, le poussant sur le banc de touche. Champion d’Angleterre lors de la dernière journée, il a vécu une saison pleine mentalement, à la différence d’Evra qui n’a jamais été vraiment constant et a connu un scandale dans l’affaire Suarez.

Evra, la faute de trop ?
A la 30ème minute de la rencontre face a l’Angleterre, « Pat » se retrouve au duel avec Milner. Là où il suffisait d’attendre pour faire reculer l’adversaire, Evra vient au duel et commet une faute idiote. Sanction automatique, coup-franc de Gerrard, tête de Lescott, 1-0 pour l’Angleterre. A ce niveau de jeu, il n’est pas/plus possible de faire ce genre de fautes. Certes, on ne sait pas si Clichy serait - ou pas - tombé dans le piège, mais sur le cas Evra, son manque de réflexion peut mettre toute l’équipe de France en danger. Durant le reste de la rencontre, le Mancunien a été quasi-transparent, apportant trop peu offensivement. La carte Clichy est donc jouable de la part de Laurent Blanc.

Le changement, c’est maintenant ?
Le gros souci avec Evra, c’est que le mot Knysna est marqué sur son front. Si Franck Ribery a, plus ou moins, réussi à faire oublier le scandale du bus, ou des claquettes avec les chaussettes, Evra lui, ne jouit pas d’une côte bien élevée auprès des Français. Souvent vu comme un garçon prétentieux, le latéral gauche n’a pas sa langue dans sa poche. Ses sorties médiatiques sont souvent ravageuses. Quand, au lendemain de la une de l’Equipe sur la phrase d’Anelka à Domenech, il annonce la chasse ouverte « au traitre qui a tout balancé » ou quand il confond Arsenal avec des « gamins », ces façons de faire n’ont pas été souvent vues du bon œil.

C’est désormais au sélectionneur Français de faire un choix (avant tout sportif). Qui de Clichy ou d’Evra doit être titulaire vendredi contre l’Ukraine (18h) ? Et vous, quel serait votre choix ?

Benjamin Bouchard