Accès direct au contenu

Titularisation

EDF : ces joueurs qui méritent leur chance

Olivier Giroud / Marvin Martin

Pour son match contre la Suède, mardi prochain, Laurent Blanc sera peut-être tenté de faire tourner son effectif. Car même si les Bleus ne sont pas qualifiés, certains joueurs pourraient être laissés au repos pour arrivés plus frais en quart.

Certes, l’Equipe de France n’est pas qualifiée avant son match contre la Suède. Mais affronter une équipe déjà éliminée sera beaucoup plus simple pour les Bleus, ce qui les place dans une position confortable dans la course aux quarts. Laurent Blanc fera t-il tourner son effectif pour faire souffler des cadres, mais surtout donner leur chance à certains joueurs ? En tout cas, trois d’entre eux mériteraient de faire partie du onze titulaire contre les coéquipiers d’Ibrahimovic.

M’Vila : C’est lui qui aurait du être le titulaire indiscutable pour cette compétition mais sa blessure contre la Serbie et le retour en forme d’Alou Diarra semblent lui avoir coûté sa place. Le Rennais serait en tout cas une bonne alternative à Diarra, qui pourrait souffler, chose importante quand on sait qu’il a du mal à enchaîner les prestations tous les quatre jours. La présence de Yann M’Vila permettrait, outre son talent pour gratter les ballons, de déstabiliser le bloc suédois grâce à son impact physique et la qualité de sa prermière passe. Au vu de sa saison et de ses prestations sous le maillot de l’EdF, il mérite d’avoir sa chance dans cet Euro.

Martin : Deux entrées en fin de match, pas de réelles opportunités. Pour l’instant, l’Euro de Marvin Martin n’est pas des plus flamboyants, mais pas alarmant non plus. Pour montrer ce qu’il vaut, le futur ex-sochalien devra jouer plus longtemps. Et quoi de mieux qu’un match (presque) sans enjeu pour lui laisser les clés du jeu de l’Equipe de France en lieu et place de Samir Nasri ? Au milieu du terrain, le meilleur passeur de L1 la saison dernière peut créer des décalages grâce à sa vitesse, son jeu de passe et sa qualité de frappe.

Giroud : Le duo Benzema-Giroud n’étant pas à l’ordre du jour, on attend que Laurent Blanc lance le champion de France dans le grand bain de l’Euro. Ce n’est pas sa (trop) courte entrée contre l’Ukraine qui lui permettra de montrer l’étendue de son talent à l’Europe. Sa vitesse, son jeu dos au but, en fait un joueur important dans l’effectif. Il pèse énormément sur les défenses. Et puis sa taille lui permettra de lutter à armes égales avec la défense Suédoise, la plus grande du tournoi. Un point sur lequel le Montpelliérain part avec une tête d’avance sur Benzema, qui a de plus été sorti face à l'Ukraine pour une alerte physique...

Rémi dos Santos