Accès direct au contenu

Appel

Edel Seville contre attaque

Débouté par l'UEFA après la plainte déposée à l'encontre d'Apoula Edel, le FC Séville va faire appel. Selon nos informations, le club dispose de nouveaux éléments.

Après une semaine de silence, l'affaire Edel va à nouveau faire du bruit. Selon nos informations, le 11 octobre prochain, le FC Séville va présenter un mémoire au siège de l'UEFA, à Nyon (Suisse), afin de faire appel de la décision prise par l'instance européenne. Cette dernière avait rejeté la réclamation posée par le club espagnol suite au match remporté par le PSG (0-1), s'appuyant à l'époque sur les révélations du 10 Sport quant à la possible usurpation d'identité du gardien parisien. La publication de documents accablants avait alerté le FC Séville qui a donc choisi de contre-attaquer.

EDEL DEJA CONDAMNEToujours selon nos informations, les dirigeants andalous semblent confiants avant de se présenter devant les bureaux de l'UEFA. Et pour cause, le club s'est attaché les services d'un avocat très particulier : Juan de Dios Crespo Perez. Cet homme a la particularité d'être connu par le PSG puisqu'il a défendu le club par le passé. Mais ce spécialiste du droit du sport est surtout celui qui a déjà fait condamner Apoula Edel. Le Camerounais avait dû s'acquitter après décision du Tribunal Arbitral du Sport d'une amende de 100 000 $ (environ 75 000 euros) pour avoir été transféré de Pyunik (Arménie) au Rapid Bucarest (Roumanie) sans prévenir son club d'origine. L'arrivée de cet avocat dans l'affaire Edel relance donc la procédure qui semble s'accélérer de plus en plus. La police vient en effet d'avancer l'audition de Nicolas Philibert, l'homme qui accuse Edel d'usurpation d'identité. Philibert sera entendu jeudi, au commissariat de Poissy.