Accès direct au contenu

JUSTICE

Edel de nouveau entendu par la police

L'arrivée d'un nouveau témoin en provenance d'Arménie a retardé le début du procès d'Apoula Edel. La police souhaite l'entendre de nouveau avant que la justice ne fasse son travail.

Prévu pour la fin du mois de novembre, le procès d'Apoula Edel a été retardé. Selon nos informations, il devrait démarrer avant le début de l'année 2011. Accusé d'usurpation d'identité, le gardien du PSG a été entendu une première fois par la police le 20 septembre dernier. Toutefois, le commissariat de Poissy a enregistré le témoignage d'une personne « proche de Monsieur Edel par le passé, venue d'Arménie », selon la police. Un témoignage qui nécessite un nouvel entretien du portier camerounais, dans les jours à venir. « Nous avons quelques points à éclaircir et plusieurs questions à lui poser », explique le chargé d'enquête.

JOUERA-T-IL CE SOIR ?

En plus du témoignage de cette personne « proche du football arménien », la police envisage également d'entendre une journaliste. Cette dernière s'est rendu sur les terres natales d'Apoula Edel et avait publié une enquête (« Qui est Edel ? ») mettant en doute l'identité du joueur. Le joueur d'Antoine Kombouaré, pas certain d'être aligné ce soir, en Europa League (le FC Séville ayant déjà porté plainte au match aller pour cette prétendue usurpation d'identité), ne sera pas fixé de suite sur son sort. Cela ne pas va arranger, non plus, les affaires du joueur en pleine négociation pour prolonger son contrat.