Accès direct au contenu

Tableau d’honneur

Dinamo Zagreb-PSG : les notes des Parisiens

Au prix d’une prestation « correcte sans plus », le PSG s’est relancé lors de la 3e journée de la Ligue des champions en s’imposant à Zagreb, face au Dinamo (2-0). Les notes, joueur par joueur, c’est par ici.

Salvatore Sirigu : 6
Au chômage technique ! Une soirée qui tranche avec celle qu'il avait connue à Porto. S’il a été attentifsur un corner direct (7e) et s’est couché sur une frappe de loin, pour la photo, il n’a jamais été inquiété.

Christophe Jallet : 5
Plutôt moyen ces derniers temps, le latéral s’est fait discret dans son couloir droit même s’il était parti sur de bonnes bases, tentant de mettre le feu, en combinant avec Ibrahimovic. Défensivement, c’était correct.

Alex (remplacé par Camara à la 46e) : 5
Son début de match n’a pas été de tout repos, notamment sur les coups de pied arrêté, mais il s’est repris après avoir été bougé sur son premier duel. Remplacé par Camara, qui n’a pas eu beaucoup de travail à faire.

Thiago Silva : 7
Le pilier de la défense était solide, avec des relances, des interventions sans prise de risque et une tête smashée (77e). Un match sans fausse note, une vraie présence et une qualité technique qui a mouché quelques attaquants adverses.

Maxwell : 5
Offensivement, il a déçu sur son rail gauche malgré une vraie complicité avec Ménez ou Ibrahimovic. Mais défensivement, il a comblé quelques trous et ne fut quasiment jamais pris dans le dos. Il a eu tendance à venir garnir le cœur du jeu.

Marco Verratti : 6,5
Une double face pour l’Italien. De retour de suspension, il s’est d’abord montré nerveux, écopant d’un carton jaune suite à un tacle horrible (9e). Sa vista, son pressing incessant, son grattage et sa qualité de passe l’ont tiré dans la lumière.

Blaise Matuidi : 7
Solide, des retours encore tranchants. Un nouveau très bon match de l’international français. Matuidi a bien fait ce qu’il sait faire : ratisser, décharger sa défense et alimenter ses attaquants. Une constance dans l'effort à couper le souffle.

Mathieu Bodmer (remplacé par Sissoko à la 59e) : 4
Trop court, pas dans le coup. Pataud, coupable de déchet dans son jeu, il n’a jamais effectué le geste juste et a même été dangereux pour son équipe en commettant des fautes aux abords de sa surface (5e et 58e). Son remplaçant Sissoko a amené son savoir-faire comme milieu droit, tenant même quelques montées intéressantes. 

Javier Pastore : 6
Il est monté crescendo. Eclipsé par Bodmer, dans un premier temps, dans le costume de meneur de jeu, « El Flaco » a mis du temps à trouver ses repères. Balayant le milieu du terrain, il a fait quelques mauvais choix mais a eu le mérite de ne pas lâcher. Passeur décisif sur le deuxième but, de Ménez (43e).

Jérémy Ménez (remplacé par Hoarau à la 77e) : 6,5
On peut toujours lui reprocher certains choix, trop personnels. Mais on sent qu’il tente et est le seul à pouvoir faire la différence. C’est d’ailleurs lui qui déséquilibre la défense sur l’ouverture du score de Zlatan (32e) mais il doit encore épurer son jeu.

Zlatan Ibrahimovic : 5,5
Evidemment, si on regarde le résultat sec, on se rend compte qu’il a marqué mais le contenu de son match est fort décevant. Le Suédois a eu 4 occasions très franches et n’en a converti qu’une seule, marquant ici son 30e but en C1 en carrière. Plus lucide, il aurait dû inscrire un quadruplé.