Accès direct au contenu

Option

Diaby ce canonnier a du coffre

le10sport

L'international français a une fois de plus éclaboussé de son talent la rencontre entre Arsenal et Aston Villa (3-0). L'ancien auxerrois auteur d'une réalisation face à Villa, pourrait bien constituer la solution miracle dans l'entre-jeu tricolore pour le Mondial 2010.

Rassurez-vous, les fêtes de Noël n'ont en rien altéré la santé d'Abou Diaby, merci pour lui. Si Arsenal retrouve avec un bonheur non dissimulée les joutes endiablées pour le titre, les Gunners le doivent en partie à leur milieu de terrain tricolore. Toujours aussi veillant, généreux dans l'effort, lumineux par moments avec ses courses endiablées, le métronome du jeu d'Arsenal avec Alexandre Song, ne cesse de monter en régime cette saison. En cette période de fêtes, Raymond Domenech doit savourer la nouvelle, lui qui recherche avec plus ou moins de réussite, la recette miracle pour son équipe de France. Et si la solution ne s'appelait pas Abou Diaby? Alou Diarra n'a jamais convaincu aux côtés de Lassana Diarra, et Jérémy Toulalan revient fraîchement de blessure. Le sélectionneur des Bleus possède avec le Gunner un atout non-négligeable pour stabiliser son milieu de terrain: la puissance alliée à une technique bien au-dessus de la moyenne. Au vue de la palette élargie de Diaby, sa complémentarité avec le milieu de terrain madrilène paraît envisageable. Sa grande taille pourrait également soulager Diarra dans le domaine aérien. Pour couronner le tout, l'international français peut se muer en buteur (six buts en Premier League cette saison). Alors Raymond, pourquoi ne pas jouer à fond la carte Diaby pour la Coupe du monde 2010?