Accès direct au contenu

CONDUCTEUR DU DIMANCHE

Di Maria prefere le velo a son Audi Q

La semaine dernière, Angel Di Maria a planté son 4x4 pour avoir grillé un stop. Ça tombe bien, enfant, il a toujours préféré la bicyclette.

Angel Di Maria n’est pas un danger public seulement sur un terrain de football. Sur la route, il a l’habitude de recevoir des appels de phare plein les mirettes. Pas plus tard que la semaine dernière, mercredi plus précisément, l’Argentin du Real a eu un léger accident dans la banlieue madrilène pour avoir grillé un panneau stop. C’est ballot. Du coup, il a esquinté son Audi Q7 en rentrant dans une Seat Ibiza remplie par deux occupants. C’est surtout sa compagne qui a eu peur, puisqu’elle a dû l’accompagner passer des tests à l’hôpital le plus proche.

Une demi-heure de trajet
La bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a rien eu de grave puisqu’il a pu jouer dimanche contre le Deportivo La Corogne (6-1). La mauvaise, c’est que ses «victimes» pourraient porter plainte. Pour retourner à l’entraînement, depuis, il a récupéré son bolide. Dommage, il aurait pu reprendre la bonne vieille méthode de son plus jeune âge. «A cette époque, c’est ma mère qui m’accompagnait au stade. Elle me calait derrière, sur le porte-bagages. Je m’en rappelle encore car on avait au moins une demi-heure de trajet». C’est nettement plus sûr.